Vladimir Poutine annule une réunion avec des dirigeants sportifs

Le président russe Vladimir Poutine devait présider mercredi... (Photo AP)

Agrandir

Le président russe Vladimir Poutine devait présider mercredi une réunion des dirigeants des fédérations sportives, à Sotchi, pour discuter des allégations de dopage émises dans un rapport de l'AMA.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
James Ellingworth
Associated Press
Moscou

Vladimir Poutine a annulé une réunion avec les dirigeants sportifs du pays en raison des fortes pluies qui ont sévi mercredi à Sotchi.

Le président russe devait y discuter des allégations émises lundi dans un rapport de l'Agence mondiale antidopage (AMA), qui accuse la Russie d'avoir organisé un système étatisé de dopage et menace d'exclusion des prochains Jeux olympiques la sélection nationale d'athlétisme.

Selon les agences de presse nationales russes, le porte-parole de Poutine, Dmitry Peskov, a évoqué les fortes pluies, qui ont restreint les vols en direction et en provenance de Sotchi, site des derniers Jeux d'hiver, comme raison pour l'annulation de cette réunion.

Poutine devait rencontrer l'entraîneur de la fédération nationale d'athlétisme Youri Borzakovsky et d'autres dirigeants sportifs. L'avion transportant ces dirigeants a été forcé d'atterrir à Mineralnye Vody, où ils rencontreront à la place le président du Comité olympique russe, Alexander Zhoukov.

Peskov a ajouté que le président sera tenu au courant de cette réunion et qu'une autre réunion pour traiter du sport et du dopage pourrait être ajoutée à son horaire plus tard en journée, selon les développements météorologiques.

Le ministre des Sports, Vitaly Mutko, a quant à lui déclaré que le pays était prêt à coopérer avec l'AMA et a demandé à l'agence de lui fournir une liste des réformes à mettre en place.

«Si nous le faisons, serrons-nous la main», a-t-il dit à l'agence Interfax.

Mutko a aussi décoché une flèche à la Grande-Bretagne, critiquant les autorités antidopage du pays pour ne pas avoir piégé tous les tricheurs russes aux Jeux olympiques de Londres, en 2012.

Le comité indépendant de l'AMA a accusé le ministère de Mutko d'avoir camouflé des tests antidopage échoués par des athlètes russes. Il a aussi indiqué que six athlètes ont pu participer aux JO de Londres après que les procédures contre eux eurent été retardées.

«Si vous accusez nos athlètes maintenant, alors j'ai bien peur que votre système soit pire que le nôtre», a dit Mutko, qui est également président du comité organisateur de la Coupe du monde de soccer de 2018 et membre du comité exécutif de la FIFA.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer