• Accueil > 
  • Sports 
  • > Guy Bertrand rêve encore d'une équipe du baseball majeur et de JO à Montréal 

Guy Bertrand rêve encore d'une équipe du baseball majeur et de JO à Montréal

Me Bertrand vient de renouveler l'inscription de son... (PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL)

Agrandir

Me Bertrand vient de renouveler l'inscription de son entreprise, Consortium GB, au registre des lobbyistes.

PHOTO ARCHIVES LE SOLEIL

Partager

L'avocat Guy Bertrand, de Québec, rêve encore de ramener les Jeux olympiques ainsi qu'une équipe du baseball majeur à Montréal. Le célèbre plaideur vient de renouveler l'inscription de son entreprise, Consortium GB, au registre des lobbyistes.

Ce rêve ambitieux est celui d'investisseurs québécois et étrangers qui protègent jalousement leur identité. On sait qu'il implique la construction d'un stade de baseball, d'une cité olympique ainsi que d'une zone commerciale sur «un très beau site» situé dans la métropole, le tout avec des fonds privés. «Le projet vise l'érection des infrastructures (...) permettant à la Ville de Montréal de poser sa candidature aux Jeux olympiques d'hiver comme d'été», peut-on lire dans l'inscription au registre.

«Consortium GB entend aussi prendre toutes les mesures nécessaires pour que Montréal obtienne une franchise de la Ligue nationale ou de la Ligue américaine de baseball», est-il écrit plus loin. Ce projet est né il y a cinq ans à Québec et visait, plutôt que le baseball, à attirer une équipe de la Ligue nationale de hockey. Mais la réalisation du projet de Québecor et l'annonce de la construction d'un amphithéâtre à Québec a refroidi les investisseurs qui travaillent avec Me Bertrand. Ceux-ci se sont rabattus sur Montréal.

Décontamination

Selon les informations de La Presse, les efforts de Me Bertrand et de ses associés progressent même s'ils sont encore loin d'aboutir. Un lieu aurait déjà été déterminé à Montréal pour l'érection d'un stade, d'infrastructures sportives et d'une zone commerciale. Mais il est pollué et des millions de dollars seront nécessaires pour sa décontamination.

Consortium GB s'était entretenu avec l'ancien maire Gérald Tremblay à ce sujet. Les investisseurs devront obtenir de Montréal les permis nécessaires pour construire à l'endroit voulu. «Le projet est de longue haleine», commente une personne proche du dossier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:2500684:box

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer