Faire une bonne (première) impression

Claus F. Walter, ancien entraîneur d'aviron, a eu... (Photo fournie par Claus F. Walter)

Agrandir

Claus F. Walter, ancien entraîneur d'aviron, a eu l'idée de fabriquer des paillassons avec du cordage récupéré des pêcheurs de homards locaux il y a environ 6 ans, et a mis au point sa propre technique de «tissage».

Photo fournie par Claus F. Walter

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Catherine Couturier

Collaboration spéciale

La Presse

Banals, les paillassons? Pas obligé! Pour une entrée remarquée, plusieurs artisans d'ici et d'ailleurs proposent des modèles pratiques, colorés, recyclés ou rigolos, qui conviendront à tous les décors, toutes les personnalités... et toutes les bourses. Petit tour du proprio.

30Fathom: le pêcheur 

C'est dans la petite île de Grand Manan, dans la baie de Fundy, au Nouveau-Brunswick, que sont fabriqués ces paillassons faits de cordage de filets et de cages à homards. Chaque tapis utilise 30 fathoms, ou brasses, une mesure de longueur de cordage qui équivaut à 1,8 m, d'où le nom de l'entreprise: 30Fathom. Claus F. Walter, ancien entraîneur d'aviron, a eu l'idée de fabriquer des paillassons avec du cordage récupéré des pêcheurs de homards locaux il y a environ 6 ans, et a mis au point sa propre technique de «tissage». Chaque tapis est fait à la main à Grand Manan par M. Walter et un travailleur à temps partiel. Ces paillassons uniques sont durables et antimoisissures, et ils résisteront plusieurs années à la pluie et au vent. Plusieurs couleurs offertes, cordage neuf ou récupéré. Les tapis ne sont pas antidérapants - ils devront être fixés sur les surfaces lisses ou glissantes. Dimensions: 18x30 po, ou sur demande. Prix: de 45 à 60$. Vendus en ligne uniquement.

www.30fathom.com/shop-2/

Banals, les paillassons? Pas obligé! Pour... (Photo fournie par Couper Croiser) - image 2.0

Agrandir

Photo fournie par Couper Croiser

Couper croiser: l'unique 

François Palmer et Jean-François Rousseau ont fondé en 2006 Couper croiser, un studio de design qui se spécialise dans les paillassons, une rareté dans le paysage montréalais (et québécois en général). On peut reconnaître leur touche dans de nombreux établissements montréalais, mais vous pouvez aussi avoir leurs oeuvres à vos pieds. Couper croiser offre plusieurs modèles, tous plus originaux les uns que les autres : zone réservée, flaque d'eau découpée en trompe-l'oeil, motifs géométriques... Conçus et découpés à Montréal, les tapis sont faits de polypropylène, un matériau résistant, et de caoutchouc antidérapant. Lavable à l'eau. De 65$ à 95$, plusieurs formats. En vente chez Jamais assez, Nüspace et dans la boutique en ligne de Couper croiser.

http://coupercroiser.liki.com/

Banals, les paillassons? Pas obligé! Pour une... (Photo fournie par TOMA Objets) - image 3.0

Agrandir

Photo fournie par TOMA Objets

TOMA Objects: l'urbain écolo 

Les objets TOMA sont dans le paysage montréalais depuis plusieurs années. Anne Thomas, créatrice, designer et directrice artistique de TOMA, a le souci d'intégrer le design dans les objets du quotidien, dont tous les détails sont soignés. Prenez ce tapis-plateau à bottes : muni d'une bordure qui retient l'eau, il est fait d'une fibre écologique tirée de matières recyclées et repose sur une base en caoutchouc imperméable... le tout sans pour autant sacrifier le beau! Dimensions: 71 cm x 35,5 cm. Prix: 45$. En vente à la boutique du Musée d'art contemporain, chez Buk et Nola, Nüspace, dans plusieurs autres boutiques au Québec et en ligne.

http://tomaobjects.bigcartel.com

Banals, les paillassons? Pas obligé! Pour... (Photo fournie par Sophie Côté) - image 4.0

Agrandir

Photo fournie par Sophie Côté

Softi Tapis: le douillet

Sophie Côté tient la boutique de laine Softi à Limoilou depuis quelques années. C'est dans son atelier-boutique qu'elle confectionne à la main tous ses tapis. Les tapis de Softi personnaliseront à coup sûr votre entrée: chaque tapis est tricoté selon les couleurs et les dimensions désirées en laine du pays, en y ajoutant broderie, feutrine ou finition élaborée... ou pas. Dimensions sur commande, 35$ le pied carré (plus suppléments pour ornementation). Les tapis sont en vente à l'atelier-boutique à Limoilou, mais vous pouvez également passer votre commande en ligne sur le site de Softi.

http://www.softitapis.com/

Banals, les paillassons? Pas obligé! Pour une... (Photo fournie par Spoon Popkin) - image 5.0

Agrandir

Photo fournie par Spoon Popkin

Damn Good Doormats: le rigolo 

Alors qu'elle cherchait un paillasson pour sa première maison, Spoon Popkin, de Baltimore, était découragée par le peu de choix. Artiste depuis plusieurs années, elle a donc entrepris de concevoir elle-même des tapis écologiques, mais surtout complètement éclatés (tapis de «non-bienvenue», citations rigolotes, animaux, personnages de Star Wars...). Les tapis de Damn Good Doormats sont faits en fibre de coco, un matériau écologique, sur une base de vinyle antidérapant, et sont peints à la main avec une teinture à base d'eau. Avec plus de 300 modèles, vous êtes assuré de trouver chaussure à votre pied! Pour une plus longue durée de vie, évitez de l'exposer à la pluie ; secouez pour nettoyer. Plusieurs dimensions. Prix variant de 55$ à 65$, supplément pour personnalisation. En vente sur Etsy.

https://www.etsy.com/ca-fr/shop/DamnGoodDoormats

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer