Dans la cuisine de Ricardo

Le cuisinier chouchou des Québécois, Ricardo Larrivée, a... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Le cuisinier chouchou des Québécois, Ricardo Larrivée, a ouvert ses tiroirs de cuisine et son garde-manger à La Presse.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lucie Lavigne
Lucie Lavigne
La Presse

Au cours des prochaines semaines, nous découvrirons la cuisine perso de chefs et cuisiniers-vedettes d'ici, et nous commençons cette série par celle de Ricardo Larrivée. Le cuisinier chouchou des Québécois nous a fait visiter sa cuisine chez lui, à Chambly, une pièce utilisée pour son émission, qui sert aussi à la préparation des repas familiaux.

Télé

Pour éviter d'avoir le dos tourné à la caméra lors du tournage de son émission, Ricardo a fait installer sur l'îlot, situé au premier plan, en entrant, deux ronds au gaz, qui seront un jour à induction. On y trouve aussi un petit évier et un tiroir qui contient pratiquement tout ce dont il a besoin pour cuisiner. «J'ai aussi deux tiroirs d'ustensiles, dit-il. Quand je tourne, on en retire un et un bac est installé pour recevoir la vaisselle utilisée pendant l'émission. La hotte fonctionne, mais elle est moins efficace que prévu, car on a dû la surélever pour la télé. D'où le plafond cathédrale. La fumée s'accumule en haut, où elle est aspirée et filtrée.»

Coup de coeur

«Ce que j'aime le plus dans ma cuisine? Ces trois pieds-là [derrière l'îlot à proximité de son tiroir qui contient presque tout]. Quand je suis ici, c'est mon royaume, confie Ricardo. J'ai mes deux ronds, j'ai tous mes ustensiles, j'ai mes couteaux, j'ai tout ce qu'il me faut et j'ai toute ma visite en face de moi. Je peux tout faire dans cet espace-là.»

Très apprécié, le petit coin «lounge». Toutefois, la présence... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 2.0

Agrandir

Très apprécié, le petit coin «lounge». Toutefois, la présence de grandes surfaces dures, dont le verre, participe à produire un effet d'écho.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

«Si c'était à refaire»

Le cuisinier-vedette aurait aimé que l'îlot soit un peu plus long pour mettre un tabouret à chaque extrémité. «Je déteste être assis en ligne pour manger, dit-il. Je ne veux pas être assis à côté de Brigitte [sa femme], je veux la regarder! Aussi, ma cuisine a le défaut d'être écho. Ce qui peut être désagréable quand il y a beaucoup de monde. C'est difficile d'avoir une pièce sans effet d'écho avec de grandes surfaces dures: verre, marbre, carreaux au sol... Un jour, je mettrai peut-être du bois ou des panneaux acoustiques au plafond. Bref, il faut penser à des matériaux qui absorbent le son.»

Tiroirs

«Je voulais le moins d'armoires possible au mur. J'aime beaucoup mieux un îlot plus grand avec des tiroirs. Je range tout dans mes tiroirs», affirme-t-il. Il y a des tiroirs pour les accessoires de première, deuxième ou troisième utilité... Des tiroirs pour les épices, les casseroles, les moules à cuisson et à charnière, les contenants de plastique, etc. Du côté de l'îlot réservé à la pâtisserie, il y a des tiroirs pour la farine, les moules à cupcakes et les décorations pour les gâteaux... «J'ai aussi un tiroir contenant les recettes qui ont eu du succès auprès de ma famille et qui composeront un futur livre "best of".»

Le lave-vaisselle se trouve tout contre l'armoire renfermant... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse) - image 3.0

Agrandir

Le lave-vaisselle se trouve tout contre l'armoire renfermant la vaisselle de tous les jours.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Lave-vaisselle

Le lave-vaisselle est à proximité du grand évier, de l'armoire contenant la vaisselle de tous les jours et des tiroirs à ustensiles. «Je ne bouge pratiquement pas lorsque je lave et range la vaisselle, indique-t-il. Ça peut paraître exagéré, mais je regrette de ne pas avoir deux lave-vaisselle! Nous recevons beaucoup et je ne lave pas de vaisselle à la main. Je n'ai pas le temps pour ça. Je mets tout au lave-vaisselle, mes meilleurs verres, les chaudrons, mes couteaux de chef en inox...»

Coin déjeuner

«On commence la journée ici. Le grille-pain, la bouilloire, la machine à café... Tout est là. Et la cafetière est près de l'évier pour mettre de l'eau et la rincer. Les céréales ne sont pas loin. Chaudes et froides. Les sacs à lunch aussi. Il y a une petite planche à découper qui sert à couper le pain, préparer son petit-déjeuner et, le soir, la même planche sert à couper des citrons pour faire des cocktails. Je prépare un cocktail à Brigitte tous les soirs. Et le minibar [sur plateau] est ici.»

Ricardo a choisi d'investir dans un comptoir en... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 4.0

Agrandir

Ricardo a choisi d'investir dans un comptoir en acier inoxydable d'un seul morceau avec évier intégré.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Évier

«J'ai un problème avec les éviers traditionnels posés sur le comptoir, admet-il. Les joints deviennent sales rapidement!» Ricardo a préféré investir dans un comptoir en acier inoxydable d'un seul morceau avec évier intégré. «C'est tellement pratique: pas de joint, pas de saleté, pas de moisissure... On y dépose les poêles chaudes et tout le reste. Une fois les invités partis, c'est ici qu'on se retrouve pour laver la vaisselle, nettoyer la cuisine et on revient sur la soirée. Tous les couples font ça, un tête-à-tête de fin de party...»

Marbre

Le marbre blanc des plans de travail peut se tacher et présenter des égratignures... «Et j'aime ça, enchaîne Ricardo. Parce qu'il patinera naturellement et sera beau dans 50 ans! Le jus de citron, de tomate, d'orange, le vinaigre... Dès qu'il y a de l'acidité, ça laisse une tache. Un comptoir en marbre, c'est un peu comme un nouveau plancher de bois. Les premières grafignes te crèvent le coeur. Ensuite, tu passes par-dessus. Il faut qu'une maison soit agréable à vivre!»

Sous chaque pot est inscrit le nom de... (Photo Olivier PontBriand, La Presse) - image 5.0

Agrandir

Sous chaque pot est inscrit le nom de l'épice.

Photo Olivier PontBriand, La Presse

Le quotidien

Ici, l'îlot ne remplace pas la salle à manger. Sauf pour le petit-déjeuner la fin de semaine et la semaine, parce que tout le monde est à la course. «Autrement, si on est ensemble, on mange en famille dans la salle à manger, autour d'une table. Brigitte fait presque toujours le souper, car mes filles me disent qu'avec moi, c'est trop long (!), et le week-end, on cuisine à deux. C'est formidable de cuisiner à plusieurs, mais il faut que chacun ait une tâche précise.» Et puis, il y a l'art de la table. Brigitte aime que la table soit dressée et qu'il y ait des fleurs.

Ordre et rangement

Ricardo aime la propreté et que tout soit organisé. «On tourne et on vit dans cette cuisine, rappelle-t-il. Et quand tu cuisines, ce n'est pas le temps de chercher! Chez nous, tout est ordonné. J'ai des meubles entreposés et des bacs pour l'Halloween, pour Noël... au grenier. J'ai un vrai grenier... Je passe pièce par pièce et j'épure. Dans la cuisine, il me reste à faire les armoires autour du frigo. Si je m'aperçois qu'on n'a pas mangé dans cette vaisselle-là depuis deux ans? Hop! Dans une boîte! On reçoit aussi beaucoup de produits que l'on donne à la guignolée.»




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Le garde-manger de Ricardo: chic et pratique

    Aménagement

    Le garde-manger de Ricardo: chic et pratique

    De plus en plus prisé, le garde-manger s'invite dans les cuisines contemporaines. Celui de Ricardo est assez spacieux et ultrapratique, car on y... »

  • L'autre cuisine de Ricardo

    Aménagement

    L'autre cuisine de Ricardo

    Chez Ricardo et Brigitte, il y a, certes, une grande cuisine construite pour la télé, mais il y en a une autre, beaucoup plus petite, qui était là, à... »

  • Ricardo le globe-trotter

    Destinations

    Ricardo le globe-trotter

    Ricardo voyage comme il cuisine. Avec passion. Et avec assiduité, pour le plaisir comme pour le travail, si bien qu'il est absent du Québec près de... »

  • Recevoir sans stress selon Ricardo

    Cuisine

    Recevoir sans stress selon Ricardo

    Il y a ceux pour qui recevoir rime avec stress. Et puis il y a Ricardo qui, comme le scout toujours prêt, n'est jamais pris au dépourvu, que les... »

  • Dans la cuisine de Stefano Faita

    Aménagement

    Dans la cuisine de Stefano Faita

    Après la cuisine de Ricardo Larrivée, nous poursuivons notre série en explorant celle d'un autre cuisinier vedette: Stefano Faita. Nous nous sommes... »

  • Dans la cuisine <em>vintage</em> de Marie-Fleur St-Pierre

    Design

    Dans la cuisine vintage de Marie-Fleur St-Pierre

    Nous poursuivons notre série avec une cuisine hors de l'ordinaire: celle de Marie-Fleur St-Pierre, chef au restaurant Mesón, dont elle est... »

  • Dans la cuisine d'Hakim Chajar

    Électroménagers

    Dans la cuisine d'Hakim Chajar

    Hakim Chajar, chef copropriétaire du restaurant Chambre à part, nous a fait découvrir la cuisine de son condo du Sud-Ouest, à Montréal. Lumineuse,... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Maison

Tous les plus populaires de la section Maison
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer