Victoire judiciaire de Trump sur son décret migratoire

La Cour suprême des États-Unis, à Washington.... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

La Cour suprême des États-Unis, à Washington.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La Cour suprême des États-Unis a annulé mardi un arrêt d'une cour d'appel qui avait bloqué une version aujourd'hui expirée du décret anti-immigration du président américain Donald Trump.

La haute cour offre ainsi une victoire surtout symbolique au milliardaire républicain, étant donné que les enjeux sont désormais dépassés autour de cette deuxième mouture du décret, qui interdisait pendant 90 jours l'entrée aux États-Unis aux voyageurs de six pays à majorité musulmane.

Ce décret pris le 6 mars avait été attaqué en justice dans l'État du Maryland et à Hawaï, et à chaque fois été suspendu.

Les cours d'appel respectivement compétentes, à Richmond et San Francisco avaient confirmé la décision de suspension en mai et juin.

La Cour suprême n'a cassé mardi que la décision d'appel concernant le jugement du Maryland, la suspension décidée à Hawaï restant valide mais ses jours semblant être comptés.

La Maison-Blanche a depuis adopté fin septembre un nouveau décret qui interdit de façon permanente le franchissement des frontières américaines aux ressortissants de sept pays, en se justifiant par la sécurité nationale.

Cette dernière version a elle-même été attaquée en justice par l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), à la pointe de ce combat depuis le début, en partenariat avec d'autres associations.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer