Un taxi fonce dans une foule à Boston

L'incident, qui fait l'objet d'une enquête, est survenu... (PHOTO AP)

Agrandir

L'incident, qui fait l'objet d'une enquête, est survenu près d'un endroit où les taxis attendent leurs clients.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Boston

Un taxi a heurté un groupe de chauffeurs près de l'aéroport de Boston, lundi, faisant 10 blessés dans ce que la police décrit comme un «accident tragique».

Le véhicule du chauffeur de 56 ans est passé par-dessus un trottoir vers 13h40 et a heurté un groupe de personnes rassemblées dans un endroit où les chauffeurs de taxi prennent leur pause, a précisé la police.

Un représentant de la police a indiqué que le chauffeur semblait avoir accidentellement appuyé sur l'accélérateur du véhicule, plutôt que sur la pédale de frein. Cette personne n'était pas autorisée à commenter la situation publiquement et a divulgué cette information à l'Associated Press sous le couvert de l'anonymat.

L'accident a rapidement soulevé des craintes liées au terrorisme, en raison d'attaques commises avec des véhicules au Royaume-Uni et en France. Le major Frank McGinn, de la police d'État du Massachusetts, a affirmé que rien ne permettait de croire, pour le moment, que le geste ait été intentionnel.

Un porte-parole de la police, David Procopio, a indiqué qu'«à cette étape préliminaire de l'enquête, aucune information ne suggère que l'accident était intentionnel». Il a précisé que le véhicule impliqué avait été saisi pour fins d'enquête.

Le chauffeur, qui réside à Cambridge, est demeuré sur les lieux de l'accident et a collaboré avec la police. Il a été questionné par la police, et a été autorisé à quitter les lieux par la suite, a indiqué la police de l'État. Aucune accusation n'a été portée.

Les autorités ne l'ont pas immédiatement identifié, mais ont confirmé qu'il travaillait pour Metro Cab. Un employé de l'entreprise joint au téléphone n'a pas voulu commenter ni dévoiler d'information sur le chauffeur.

«Il est décrit par ses pairs comme un homme très gentil», a offert M. McGinn, ajoutant qu'il n'avait pas d'infraction routière à son dossier.

Un autre chauffeur, Abdias Pierre, a souligné que les blessés semblaient tous être des chauffeurs de taxi. Il a expliqué que les chauffeurs jouaient aux cartes et aux dominos sur des tables à cet endroit.

M. McGinn a lui aussi indiqué que les blessés semblaient être des chauffeurs de taxi.

Selon les autorités, certains blessés ne le sont que légèrement, mais d'autres sont dans un état plus grave. Vers 16h00, M. McGinn a précisé qu'une personne était dans un état grave, trois autres étaient «dans un état moins grave, mais préoccupant», tandis que six autres avaient subi des blessures «moins graves». Les blessés ont tous été transportés à l'hôpital.

L'aire de pause a été fermée après l'accident, mais a pu rouvrir vers 15h30. Peu avant l'accident, un compte Twitter pour les chauffeurs de taxi indiquait qu'on y retrouvait 300 voitures.

Une porte-parole de l'Autorité portuaire du Massachusetts, qui possède l'aéroport, n'a pas immédiatement répondu à une demande d'entrevue.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer