Attaque à Flint: le policier poignardé à l'aéroport s'en remet

Les médecins du centre médical Hurley ont dit... (Photo Steve Jessmore, AP/The Flint Journal-MLive.com)

Agrandir

Les médecins du centre médical Hurley ont dit vendredi que le policier Jeff Neville pourra obtenir son congé d'ici quelques jours.

Photo Steve Jessmore, AP/The Flint Journal-MLive.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
FLINT, Mich.

Le policier qui a été poignardé au cou à Flint, au Michigan, au terme de ce que les policiers considèrent comme une attaque terroriste s'en remet bien, ont indiqué les médecins.

Amor Ftouhi... (Photo tirée de Facebook) - image 1.0

Agrandir

Amor Ftouhi

Photo tirée de Facebook

Les médecins du centre médical Hurley ont dit vendredi que le policier Jeff Neville pourra obtenir son congé d'ici quelques jours.

Le Dr Donald Scholten a indiqué que l'homme avait souffert d'une coupure d'une trentaine de centimètres. La blessure a entraîné des saignements importants, mais les artères majeures et un nerf ont été évités par seulement «quelques millimètres», selon le médecin.

L'état de santé du policier progresse. L'homme a été poignardé «de sa pomme d'Adam», jusqu'à «l'angle de sa mâchoire», a indiqué le Dr Scholten.

Le travail des premiers répondants «lui a absolument sauvé la vie», a-t-il ajouté.

Jeff Neville a été poignardé mercredi à l'aéroport international Bishop de Flint, qui est situé à environ 80 kilomètres au nord-ouest de Detroit.

Le Montréalais Amor Ftouhi, âgé de 49 ans, a été accusé relativement à l'attaque. L'homme est d'origine tunisienne.

Le FBI a révélé jeudi que l'individu avait tenté sans succès d'acheter une arme à feu une fois arrivé aux États-Unis. Il avait finalement réussi à se procurer un couteau.

Des témoins ont rapporté qu'Amor Ftouhi avait crié «Allahou Akbar» («mon Dieu est grand» en arabe) durant l'attaque.

Selon le FBI, Amor Ftouhi aurait aussi dit quelque chose de similaire à «Vous avez tué des gens en Syrie, en Irak et en Afghanistan, et nous allons tous mourir».

Amor Ftouhi a aussitôt été arrêté et a été accusé relativement à un acte de violence contre une personne dans un aéroport.

D'autres accusations s'ajouteront dans les prochains jours, a déclaré le procureur américain par intérim, Daniel Lemisch.

Amor Ftouhi restera en détention jusqu'à son audience pour sa remise en liberté, mercredi .

Le policier en chef de l'aéroport, Chris Miller, a raconté que Jeff Neville avait «résisté jusqu'à la fin», réussissant à maîtriser Ftouhi au sol pendant que d'autres agents arrivaient pour lui venir en aide.

Les enquêteurs poursuivent leur travail afin d'en savoir davantage sur Amor Ftouhi.

Selon les autorités, Ftouhi a agi en loup solitaire et aurait choisi la destination de Flint de manière aléatoire.

Amor Ftouhi travaillait comme concierge dans l'immeuble dans lequel il demeure à Montréal. Il a étudié dans le but de vendre des assurances, ont dévoilé un propriétaire et un représentant d'une compagnie d'assurances.

Le suspect a indiqué aux autorités judiciaires qu'il vit au Canada depuis 10 ans et qu'il est père de trois enfants.

Enquête à Montréal

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a perquisitionné la résidence d'Amor Ftouhi, jeudi.

Le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Benoit Boisselle, a indiqué que les policiers montréalais ont aidé les agents de la GRC lors de cette fouille qui se faisait à la demande du FBI.

Selon M. Boisselle, trois personnes habitant dans la résidence ont été interrogées.

Amor Ftouhi est entré légalement aux États-Unis, le 16 juin, par le poste-frontière de Champlain, dans l'État de New York. Il était au Michigan le 18 juin, selon l'enquêteur spécial du FBI David Gelios.

Toujours selon M. Gelios, Ftouhi a passé un certain temps dans les endroits publics de l'aéroport avant de se rendre dans une salle de bain et par la suite, attaquer l'agent au couteau.

Les policiers affirment qu'Amor Ftouhi «collabore» et qu'il parle aux enquêteurs.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer