Donald Trump lance sa première chasse aux oeufs

Sur le balcon donnant sur la pelouse de... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Sur le balcon donnant sur la pelouse de la Maison-Blanche, le président était accompagné de sa femme, Melania, de son fils de 11 ans, Barron, et d'une mascotte de lapin.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Darlene Superville
Agence France-Presse
Washington

Le président Donald Trump a donné le coup d'envoi à sa toute première chasse aux oeufs de Pâques, lundi, alors que des milliers d'enfants et de parents ont convergé sur la pelouse de la Maison-Blanche pour participer à la célèbre tradition.

Dans son discours pour accueillir la 139e chasse aux oeufs, M. Trump a tenu à souligner la puissance des États-Unis, peu de temps avant de marquer ses 100 premiers jours au pouvoir.

Sur le balcon donnant sur l'immense pelouse, le président était accompagné de sa femme, Melania, de son fils de 11 ans, Barron, et d'une mascotte de lapin.

Avant de se joindre aux festivités en compagnie des quelque 21 000 personnes attendues à l'événement, M. Trump a remercié sa femme d'avoir «travaillé longtemps là-dessus pour en faire un (événement) parfait».

Certains se sont questionnés sur le succès de la chasse aux oeufs annuelle, qui semble avoir été organisée sur le tard par la famille Trump.

Un pique-nique sur la pelouse de la Maison-Blanche.... (REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Un pique-nique sur la pelouse de la Maison-Blanche.

REUTERS

M. Trump et la première dame ont tardé à pourvoir certains postes à la Maison-Blanche et au moins un vendeur a utilisé Twitter pour rappeler au président l'échéance pour commander les oeufs en bois qui sont donnés aux visiteurs.

L'événement, qui a été instauré en 1878, a toutefois eu lieu comme prévu. Moins de gens y ont participé - 35 000 personnes y avaient assisté l'an dernier -, mais les traditions d'antan étaient bien présentes, dont les lectures publiques et la zone réservée pour laisser des messages aux troupes américaines.

«Alors que nous renouvelons cette tradition, merci de vous joindre à nous», a déclaré la première dame.

Mme Trump a lu devant les enfants l'histoire Party Animals, de l'animatrice de télévision Kathie Lee Gifford, qui célèbre les différences.

Discret rappel à l'ordre de Melania à Donald 

La scène a fait le délice des réseaux sociaux et restera peut-être comme la plus marquante des premières festivités de Pâques de l'ère Trump: Melania rappelant discrètement à son mari Donald de placer la main sur son coeur à l'écoute de l'hymne américain.

Son fils Barron, à sa droite, et son mari Donald à sa gauche, Melania Trump a donné le coup d'envoi des festivités de Pâques depuis le vaste balcon semi-circulaire donnant sur les pelouses de la Maison-Blanche.

Lorsque l'hymne national retentit, Barron et Melania placent instinctivement leur main droite sur leur coeur, mais le président ne réagit pas immédiatement.

D'un léger mouvement de la main, la Première dame, ex-mannequin d'origine slovène, rappelle au 45e président des États-Unis, qui s'exécute immédiatement, de ne pas rester les bras le long du corps à l'écoute du Star-Spangled Banner.

À partir de 00:15 :




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer