Mike Pence prend en main la transition vers une administration Trump

Le vice-président désigné des États-Unis Mike Pence.... (photo Darron Cummings, AP)

Agrandir

Le vice-président désigné des États-Unis Mike Pence.

photo Darron Cummings, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Le vice-président élu des États-Unis Mike Pence a pris en main l'équipe de transition chargée de mettre sur pied une administration Trump, a annoncé vendredi le président élu Donald Trump dans un communiqué.

Trois des enfants du milliardaire populiste figurent dans cette équipe ainsi que des membres connus de l'establishment républicain.

Le gouverneur ultra-conservateur de l'Indiana Mike Pence prend la place du gouverneur du New Jersey Chris Christie, affaibli par la condamnation de deux proches dans un scandale politique.

M. Christie secondera M. Pence, tout comme l'ex-candidat à la présidentielle Ben Carson, l'ancien président de la majorité républicaine à la Chambre des représentants Newt Gingrich, le général à la retraite Michael Flynn, l'ancien maire de New York Rudy Giuliani et le sénateur Jeff Sessions.

Figurent également Donald Trump Jr, Eric Trump et Ivanka Trump, ainsi que le président du parti républicain Reince Priebus et le président de l'équipe de campagne de Donald Trump, Stephen Bannon, par ailleurs patron du site d'informations ultraconservateur Breitbart News.

«La mission de notre équipe sera claire: constituer le groupe le plus hautement qualifié de brillants responsables capables de mettre en oeuvre notre programme du changement à Washington», a expliqué M. Trump cité dans le communiqué.

Le président élu, rejoint par son équipe de campagne, a passé la journée vendredi à préparer cette équipe de transition depuis la tour Trump sur la 5e avenue à New York, où il a ses bureaux et sa résidence.

M. Giuliani, qui est cité comme futur ministre de la Justice, a déclaré à la tour Trump que «Donald est mon ami depuis 28 ans, et tout mon travail en son nom a été mené dans une grande loyauté et amitié envers lui».

«Je peux voir déjà combien il sera un grand président. Et je suis heureux de jouer un petit rôle», a-t-il ajouté.

Donald Trump, 70 ans, qui sera le plus vieux président à entrer à la Maison-Blanche, doit prendre ses fonctions dans 70 jours, le 20 janvier.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer