L'assaillant du Minnesota décrit comme un bon élève non violent

Dahir Adan... (PHOTO AFP)

Agrandir

Dahir Adan

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Minneapolis

Le jeune Américain d'origine somalienne qui a attaqué samedi à l'arme blanche plusieurs personnes dans un centre commercial du nord des États-Unis, commettant un attentat revendiqué par le groupe État islamique, était bon élève et non violent, selon des proches.

Bien que l'assaillant n'ait pas été officiellement identifié, la presse locale comme les responsables de la communauté somalienne affirment qu'il s'agit de Dahir Adan, un Américain de 22 ans originaire du pays de la Corne de l'Afrique. Il a été abattu par un policier qui n'était pas en service lors de l'attaque survenue dans un centre commercial de St. Cloud, dans l'Etat du Minnesota.

Son père a affirmé n'avoir jamais eu «de soupçons» à propos de son fils. Dahir Adan était né au Kenya mais avait grandi aux États-Unis, a-t-il indiqué au journal local Minneapolis Star Tribune

Le jeune homme avait eu d'excellentes notes au lycée et avait étudié à l'université de St. Cloud, a avancé un représentant de la communauté américano-somalienne de cette ville de 70 000 habitants, Abdul Kulane.

«Il arrivait à avoir de bonnes notes tout en travaillant à mi-temps comme vigile pour une entreprise privée», a-t-il assuré lors d'une conférence de presse dimanche.

«Il aidait sa famille et n'avait jamais eu de problèmes de violence, autant que sa famille et les membres de la communauté sachent. C'était quelqu'un d'aimable et d'actif», a-t-il ajouté.

Un porte-parole de l'université de St. Cloud, Adam Hammer, a indiqué à l'AFP que Dahir Adan était bien à l'université au semestre dernier mais qu'il ne s'était pas inscrit pour la rentrée. Il comptait suivre des cours sur les systèmes d'information, a-t-il dit.

La police fédérale américaine, le FBI, enquête sur un potentiel «acte de terrorisme», déjà revendiqué comme tel par les jihadistes de l'EI.

L'assaillant est entré dans un centre commercial de St. Cloud vers 20h00 samedi. Il portait un uniforme de personnel de sécurité privée et avait sur lui au moins un couteau, a précisé la police.

«Les familles sont en deuil et sont consternées», a témoigné Abdul Kulane. «Tout le monde est choqué.»

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer