Hermine se renforce dans sa course menaçante vers la Floride

À la tombée de la nuit, les conditions... (PHOTO John Raoux, AP)

Agrandir

À la tombée de la nuit, les conditions météorologiques se sont détériorées sur la côte ouest de la Floride, comme l'a constaté ce journaliste. Hermine est le quatrième ouragan de la saison 2016 dans l'Atlantique.

PHOTO John Raoux, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Leila MACOR
Agence France-Presse
Miami

L'ouragan Hermine se renforçait dans sa course en direction des côtes de la Floride qu'il devrait atteindre dans la nuit de jeudi à vendredi, menaçant d'apporter dans son sillage des inondations «potentiellement meurtrières».

«Hermine continue de se renforcer», a souligné le centre américain de surveillance des ouragans (NHC) dans son dernier bulletin de surveillance, mettant en garde à 20 h contre le danger d'une montée des eaux et d'inondations «potentiellement meurtrières».

Ses vents atteignaient 130 km/h en début de soirée, maintenant l'ouragan en catégorie 1 (vents compris entre 119 et 153 km/h) sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte 5. Les météorologues estiment toutefois que sa puissance s'essoufflera une fois qu'Hermine touchera terre.

«Nous prévoyons un léger renforcement avant le contact avec la terre. Un affaiblissement débutera une fois qu'Hermine aura touché la côte», écrit le NHC.

Plus tôt, le gouverneur de la Floride, Rick Scott, avait averti que l'ouragan se renforçait, mettant l'accent sur la montée du niveau des eaux qui pourrait atteindre 3,65 mètres par endroits, une menace «potentiellement mortelle».

Hermine devrait atteindre cet État du sud-est des États-Unis vendredi vers 2 h du matin, selon le gouverneur.

À la tombée de la nuit, les conditions météorologiques se sont détériorées sur la côte ouest de la Floride. Sa capitale, Tallahassee, qui se trouve sur la course prévue d'Hermine, a connu ses premières coupures d'électricité, selon le service officiel de météorologie (NWS).

«Nous verrons des vents violents, les câbles électriques vont tomber et de nombreux arbres vont être déracinés», a mis en garde Rick Scott.

La Garde nationale mobilisée

Hermine ne se trouvait plus à 20 h qu'à 70 kilomètres d'Apalachicola, ville côtière de Floride donnant sur le Golfe du Mexique. Sa vitesse de déplacement restait toutefois stable, à 22 km/h selon le NHC.

«Il existe un danger d'inondations potentiellement meurtrières au cours des 12 à 24 prochaines heures le long de la côte du Golfe de Floride depuis Indian Pass, à quelque 40 kilomètres à l'ouest d'Apalachicola, jusqu'à Longboat Key», plus au sud, vers la grande ville de Tampa, a mis en garde le NHC.

L'état d'urgence a été décrété dans au moins une cinquantaine de comtés de l'État, ce qui permet de mobiliser davantage de moyens.

Le porte-parole du Pentagone Jeff Davis avait précisé jeudi qu'une centaine de membres de la Garde nationale de Floride ont déjà été mobilisés et que 6000 autres ont été placés en état d'alerte.

Quelque 34 000 membres de la Garde nationale d'autres États peuvent également être dépêchés en Floride en cas de nécessité, a-t-il ajouté, précisant que du matériel (notamment des camions) était disponible le cas échéant pour l'agence fédérale chargée des opérations de secours (Fema).

Le centre d'information sur les ouragans a également mis en garde les autorités et habitants de la côte Atlantique jusqu'au nord-est des États-Unis, les invitant à surveiller l'évolution de cette formation.

Hermine est le quatrième ouragan de la saison 2016 dans l'Atlantique.

La Floride n'a pas été frappée par un ouragan depuis 2005, lorsque Wilma était passé de catégorie 2 à la plus haute catégorie 5 en seulement quelques heures, faisant des dizaines de morts depuis les Bahamas jusqu'au Mexique et causant des millions de dollars de dégâts. La même année, l'ouragan Katrina avait dévasté une partie de la Louisiane et du Golfe du Mexique, coûtant la vie à 1800 personnes.

Des tornades pourraient aussi se former dans le nord de la Floride et le sud-est de la Géorgie. Plusieurs alertes ont été lancées par les autorités jeudi après-midi sur la côte Caraïbes et la côte est de la Floride.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer