Les avortements ont chuté de 15% au Texas à cause des restrictions

La Cour suprême des États-Unis a invalidé la... (PHOTO AFP)

Agrandir

La Cour suprême des États-Unis a invalidé la réglementation du Texas concernant les cliniques d'avortement, lundi, dans le cadre du jugement le plus important à avoir été rendu par le tribunal sur l'interruption volontaire de grossesse en près de 25 ans.

PHOTO AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Will Weissert
Associated Press
Austin

Le nombre d'avortements au Texas a chuté de 15 pour cent durant l'année ayant suivi l'adoption dans cet État de restrictions récemment invalidées par la Cour suprême des États-Unis - un signal montrant à quel point il était devenu ardu d'obtenir un avortement dans le deuxième État américain en importance.

Le département de la Santé a dévoilé, jeudi, ces données longuement attendues. Le groupe American Civil Liberties Union a accusé les autorités d'avoir «dissimulé» ces informations sur la pratique de l'avortement.

Il s'agit d'un portrait révélateur, car 2014 était la première année complète après l'entrée en vigueur des restrictions sur les cliniques d'avortement au Texas désormais abolies. Les données montrent aussi des reculs des interruptions de grossesse particulièrement marqués du côté des femmes et des hispaniques.

La Cour suprême des États-Unis a invalidé la réglementation du Texas concernant les cliniques d'avortement, lundi, dans le cadre du jugement le plus important à avoir été rendu par le tribunal sur l'interruption volontaire de grossesse en près de 25 ans.

Les juges ont voté à 5 contre 3 en faveur des cliniques texanes, qui soutenaient que la réglementation n'était qu'une tentative à peine voilée de rendre l'avortement difficilement accessible dans le deuxième État le plus peuplé du pays.

Le nombre d'avortements au Texas a chuté tous les ans depuis 2008, déclinant de près du tiers durant cette période. En tout, un peu moins de 55 000 avortements ont été réalisés au Texas en 2014, comparativement à près de 64 000 l'année précédente, et près de 81 600 en 2008.

Une analyse récente de l'Associated Press a montré que le nombre d'avortements a chuté à peu près partout aux États-Unis depuis 2010 - tant dans les États plus libéraux que conservateurs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer