Fouilles archéologiques à la maison d'enfance de Malcolm X

La maison construite en 1874 appartient à Rodnell... (PHOTO AP)

Agrandir

La maison construite en 1874 appartient à Rodnell Collins, un neveu de Malcolm X, qui espère que les fouilles permettront au public de mieux connaître l'histoire de sa famille.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Philip Marcelo
Associated Press
Boston

Des archéologues creusent le terrain de la maison d'enfance de Malcolm X à Boston dans le but d'en découvrir davantage sur la jeunesse de cet activiste des droits des Noirs.

Les travaux, d'une durée de deux semaines, ont débuté mardi dans le quartier noir historique de Roxbury.

Les organisateurs ont dit avoir l'espoir d'en apprendre plus sur la longue histoire de la propriété, qui a déjà compris une ferme et possiblement déjà servi à une colonie autochtone.

Des membres de la famille de Malcom X et des gens de la communauté devraient collaborer aux travaux des archéologues du Laboratoire d'archéologie de Boston ainsi que des chercheurs de l'Université du Massachusetts.

Un radar à pénétration de sol sera utilisé cette semaine pour déterminer les meilleurs endroits pour creuser. Les plus grosses excavations sont prévues la semaine prochaine.

Le public pourra se rendre sur le site pour observer l'évolution des fouilles.

Malcolm X a vécu avec sa famille au 72 Dale St. durant son adolescence dans les années 1940.

La maison construite en 1874 appartient à Rodnell Collins, un neveu de Malcolm X, qui espère que les fouilles permettront au public de mieux connaître l'histoire de sa famille. M. Collins envisage de transformer la demeure en résidence pour les étudiants diplômés qui font du bénévolat dans la communauté.

La seule habitation des activistes encore debout à Boston a été désignée comme étant un point de repère de la ville en 1998.

Le charismatique orateur, Malcolm X est devenu rapidement le porte-parole principal de la Nation de l'islam à Detroit durant les années 1950 et 1960.

Il a contribué à l'instauration de temples et mosquées dans les quartiers noirs de Boston à Detroit, New York, Philadelphie et Atlanta en faisant la promotion du nationalisme noir tout en dénonçant la culture blanche américaine.

Malcolm X a été un grand défenseur des droits civils comme Martin Luther King Jr. Il avait cependant quitté Nation de l'islam, que l'association Southern Poverty Law Center considérait comme un groupe haineux.

Il avait adopté un ton plus conciliant et s'était converti à l'islam sunnite. Il a été abattu par des membres de la Nation de l'islam lors d'un discours à New York en 1965. Il avait 39 ans.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer