Trois «dangereux» évadés activement recherchés

Jonathan Tieu, 20 ans, Hossein Nayeri, 37 ans...

Agrandir

Jonathan Tieu, 20 ans, Hossein Nayeri, 37 ans et Bac Duong, 43 ans, pourraient être «cachés» dans la communauté vietnamienne des environs.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les trois prisonniers qui se sont évadés d'une prison de haute sécurité de Californie ce week-end sont «très dangereux», probablement armés et cachés par des gangs vietnamiens, ont indiqué les forces de l'ordre lors d'une conférence de presse lundi.

Jonathan Tieu, 20 ans, Hossein Nayeri, 37 ans et Bac Duong, 43 ans, pourraient être «cachés» dans la communauté vietnamienne des environs.

«Nous pensons qu'il y a des liens évidents, fondés sur le fait que l'un de ces individus est un membre connu d'un gang vietnamien», a commenté le lieutenant Jeff Hallock du bureau du shérif d'Orange County, en banlieue de Los Angeles.

«Nous pensons qu'il y a une forte possibilité qu'il ait une connexion avec ces membres de gangs dans la communauté vietnamienne», a-t-il ajouté lors de la conférence de presse.

Ils se sont échappés peu après le comptage des prisonniers de 5h du matin vendredi et leur disparition n'a été constatée que 16 heures plus tard après le deuxième appel quotidien.

Les trois prisonniers sont parvenus à scier une grille métallique permettant d'accéder à un conduit d'aération et à gagner le toit de leur prison, d'où ils sont descendus à l'aide d'une corde confectionnée avec des draps.

Les autorités ne savent pas comment ils se sont procuré les outils nécessaires ni comment ils ont pu scier le grillage sans que le bruit n'attire l'attention des surveillants. On ne sait pas non plus s'ils ont été aidés par d'autres détenus.

Le FBI a offert une récompense de 20 000 dollars pour toute information permettant de les localiser, et les services du shérif ont ajouté de leur côté 30 000 dollars à cette prime, soit 10 000 par fugitif.

Hossein Nayeri était détenu pour enlèvement d'un propriétaire d'un établissement de marijuana médicinale qu'il a ensuite torturé en le brûlant à la lampe torche.

Il a fui les Etats-Unis et a été arrêté à Prague avant d'être renvoyé aux Etats-Unis en attendant son procès.

Jonathan Tieu est accusé de meurtre en relation avec un gang et Bac Duong de tentative de meurtre.

La prison de haute sécurité de Santa Ana est constituée de trois bâtiments où sont incarcérés 900 personnes. Il y a eu deux évasions précédentes dans cet établissement, mais la dernière remonte à 1989.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer