La météo se déchaîne sur le Midwest américain

Le centre des États-Unis a connu toutes sortes... (Photo Jeff Morehead, AP)

Agrandir

Le centre des États-Unis a connu toutes sortes de précipitations, lundi.

Photo Jeff Morehead, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
David Warren, Reese Dunklin
Associated Press
GARLAND, Texas

Alors que les résidants du nord du Texas évaluaient les dommages causés par une série de puissantes tornades, le même système de tempête a submergé le Midwest américain de neige, de glace et de pluie, lundi, aggravant les inondations qui ont fait plus d'une dizaine de morts et entraîné l'annulation de centaines de vols.

Au moins 11 personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessées lorsque des tornades ont balayé la région de Dallas, samedi, détruisant presque tout sur leur passage. Ces incidents, de même que les inondations au Missouri et en Illinois, comptent parmi les plus récentes intempéries à avoir frappé les États-Unis depuis mercredi dernier, faisant jusqu'ici un total de 45 victimes.

Toutes sortes de précipitations étaient prévues dans le centre du pays, lundi. Onze États devaient recevoir de la neige, du verglas et de forts vents, alors que des pluies abondantes devaient s'abattre sur le Missouri et l'Arkansas, déjà aux prises avec d'importantes inondations.

Environ 900 vols ont été annulés, dont le tiers aux deux principaux aéroports de Chicago, et 500 autres retardés en raison du mauvais temps, selon le service FlightAware. On compte environ 150 annulations lors d'une journée normale.

Les autorités de la Georgie ont confirmé deux nouveaux décès lundi. Le corps d'un homme dont la voiture a été emportée par les inondations a été retrouvé. Un second corps a été découvert au lac Self. Les autorités enquêtent pour éclaircir la cause de cette mort.

Dans le nord du Texas, les autorités ont estimé que 1450 résidences avaient été abîmées ou détruites par au moins neuf tornades, dont une de catégorie 4.

À l'autre bout du Texas, le département de la Sécurité publique à Amarillo a fortement déconseillé, lundi, aux automobilistes de prendre la route dans 26 comtés, les rafales de neige ayant rendu le système routier impraticable. Le gouverneur de l'État, Greg Abbott, a déclaré l'état d'urgence dans quatre comtés, soit Dallas, Collin, Rockwall et Ellis.

Dans la région de Dallas, la Croix-Rouge distribuait bâches, pelles, râteaux et sacs à ordures et a établi des refuges pour les sinistrés.

La gouverneure de l'Oklahoma, Mary Fallin, a décrété l'état d'urgence en raison de la tempête de neige faisant rage dans l'ouest et au centre de l'État ainsi que des pluies torrentielles dans le sud et l'est.

Son homologue du Missouri, Jay Nixon, lui a emboîté le pas, alors que plus de 180 routes de l'État étaient toujours fermées à la circulation, lundi, à cause des inondations.

Plusieurs routes de l'ouest du Texas demeuraient fermées lundi, mais l'autoroute 40, la principale artère qui traverse le nord-ouest du Texas, a pu rouvrir. La circulation était au beau fixe depuis des heures dans l'ouest du Texas, à l'intersection des autoroutes 10 et 20, lorsqu'elle a recommencé à avancer tranquillement lundi. Les bouchons ont commencé dimanche soir et les automobilistes étaient arrêtés sur une vingtaine de kilomètres.

Vito Randazzo de la Californie a été coincé sur l'autoroute 10 pendant 13 heures. «Tout le monde dort dans sa voiture», a-t-il raconté, ajoutant que la route était enneigée et glacée.

Le lieutenant Pedro Barineau, de la police de Garland, a annoncé dimanche matin que le mauvais temps avait fait huit morts et 15 blessés dans la municipalité située à une trentaine de kilomètres au nord-est de Dallas.

À Garland, une grande banlieue de Dallas, la destruction était telle que le juge de comté Clay Jenkins a déclaré un désastre quelques minutes seulement après avoir vu la situation.

À Rowlett, une ville voisine de Garland, le directeur municipal Brian Funderburk a déclaré, dimanche, que le mauvais temps avait fait 23 blessés parmi ses concitoyens, mais aucun mort ni disparu.

Trois décès ont aussi été rapportés dans le comté de Collin, à quelque 70 kilomètres au nord-est de Dallas, par le shérif Chris Havey.

Selon le shérif du comté de Pulaski, Ronald Long, six personnes se sont noyées dans le centre du Missouri au cours du week-end lorsque leurs véhicules ont été emportés par les eaux, dont quatre soldats étrangers qui étaient temporairement stationnés à une base de l'armée américaine.

Dans le sud de l'Illinois, trois adultes et deux enfants se sont noyés samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer