Un Américain accusé du meurtre de ses parents

Selon la police, le résidant de Bridgeport fait... (Photo Cathy Zuraw, AP)

Agrandir

Selon la police, le résidant de Bridgeport fait face à deux accusations de meurtre en lien avec le décès de Jeffrey et Jeanette Navin, qui manquent à l'appel depuis le 4 août.

Photo Cathy Zuraw, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
WESTON, Connecticut

Un mois avant que ses parents ne disparaissent, Kyle Navin a écrit à sa petite amie qu'il avait trouvé le plan parfait mener une existence à l'abri des soucis financiers.

Puis, quelques jours avant la disparition, la mère de l'homme de 27 ans a confié à un ami que son mari et elle-même avaient l'intention d'exclure leur fils aîné de leur testament.

Maintenant, Kyle Navin est soupçonné d'avoir tué ses parents et d'avoir jeté leurs corps sur le terrain d'une résidence inoccupée de Weston, une ville du Connecticut.

Selon la police de l'État, le résidant de Bridgeport fait face à deux accusations de meurtre en lien avec le décès de Jeffrey et Jeanette Navin, qui manquent à l'appel depuis le 4 août.

Sa copine, Jennifer Valiante, a pour sa part été accusée d'avoir comploté dans le but de commettre un meurtre et d'entrave à la justice.

Les corps de M. et Mme Navin, âgés respectivement de 56 et 55 ans, ont été découverts jeudi.

D'après une déclaration sous serment liée au mandat d'arrestation de Valiante, Jeanette Navin, qui travaillait comme bibliothécaire adjointe dans une école, avait raconté à un ami de longue date juste avant de disparaître que sa relation avec Kyle était «tumultueuse» et qu'elle avait l'impression qu'il consommait de la drogue.

Elle avait aussi révélé que son époux et elle avaient acheté une maison à leur fils aîné, mais que ce dernier ne payait jamais l'hypothèque et les taxes.

La dame avait ajouté que le couple songeait à retirer le nom de Kyle de son testament, à vendre son entreprise de transport de déchets et à cesser de soutenir financièrement son fils.

Les enquêteurs ont passé en revue les messages textes échangés entre Kyle et son amoureuse avant que les Navin ne soient portés disparus, dans lesquels le suspect disait notamment avoir trouvé comment «résoudre tous les problèmes» et vivre une «vie formidable sans soucis d'argent».

Les autorités ont également divulgué des messages envoyés par Jeffrey Navin à son fils le jour de la disparition. Le père a, entre autres, demandé à Kyle s'il avait fait du mal à sa mère et dit craindre d'être victime d'un coup monté visant à le faire passer pour l'assassin de sa femme.

L'avocat de Kyle Navin, Eugene Riccio, a indiqué que son client était présentement détenu au Rhode Island pour possession d'arme et qu'il pourrait comparaître dès lundi.

Le fils cadet des Navin, Taylor, qui réside au Mississippi, a également été interrogé par la police. Il n'a pas été surpris d'apprendre que Kyle était considéré comme un suspect relativement à la disparition de son père et de sa mère.

«Lorsque j'ai su que mes parents avaient disparu, je me suis dit soit ils sont partis en vacances, soit mon frère leur a fait quelque chose.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer