Le chanteur d'Aerosmith somme Trump de ne plus utiliser Dream On

Des représentants de M. Trump n'ont pas voulu... (Photo Reuters)

Agrandir

Des représentants de M. Trump n'ont pas voulu commenter la nouvelle.

Photo Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LOS ANGELES

Le chanteur du groupe Aerosmith Steven Tyler demande à Donald Trump d'arrêter d'utiliser sa balade Dream On lors de ses événements de campagne pour obtenir l'investiture républicaine.

Les avocats du célèbre rockeur ont envoyé une deuxième mise en demeure au comité de campagne de M. Trump samedi.

La lettre spécifie que le magnat de l'immobilier n'a pas la permission d'utiliser la chanson Dream On ou tout autre succès de Steven Tyler. Il y est également stipulé que «cela donne l'impression que [le chanteur] est lié ou encore endosse la candidature de M. Trump».

Steven Tyler, qui est membre du Parti républicain, a assisté au premier débat entre les candidats à l'investiture républicaine au mois d'août.

Son avocate, Dina LaPolt, a déclaré que cette demande n'a rien de «politique» ou encore de «personnel contre Donald Trump», mais qu'elle est liée à des questions de droits d'auteur.

Des représentants de M. Trump n'ont pas voulu commenter la nouvelle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer