L'Oregon légalise à son tour la marijuana à usage récréatif

Dorénavant, les habitants de l'Oregon âgés de 21... (Photo Steve Dipaola, Reuters)

Agrandir

Dorénavant, les habitants de l'Oregon âgés de 21 ans et plus pourront légalement consommer de la marijuana et en faire pousser jusqu'à quatre plants.

Photo Steve Dipaola, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
LOS ANGELES

L'Oregon est devenu mercredi le quatrième État américain à autoriser la marijuana à usage récréatif, la tendance à la légalisation de cette drogue douce se poursuivant dans l'ouest des États-Unis.

En novembre, les résidents de l'État avaient été soumis à un référendum pour dire s'ils approuvaient de rendre légal le fait de consommer, faire pousser et posséder du cannabis.

Dorénavant, les habitants de l'Oregon âgés de 21 ans et plus pourront légalement consommer de la marijuana et en faire pousser jusqu'à quatre plants. La consommation de cette drogue restera toutefois proscrite dans l'espace public.

«L'Histoire est en train de s'écrire», a commenté Leeyah Pham, citée dans le quotidien The Oregonian, en faisant tourner une pipe pour fumer du cannabis avec un groupe d'amis.

L'Alaska, le Colorado et l'État de Washington avaient déjà légalisé le cannabis à usage récréatif ces derniers mois.

Si la marijuana reste illégale au niveau fédéral, plus de 20 États l'autorisent à usage médical.

D'après un récent rapport du cabinet d'études ArcView, 14 États américains supplémentaires devraient légaliser la marijuana à usage récréatif d'ici 2020.

Les habitants de la capitale américaine Washington se sont également prononcés par référendum en faveur de la légalisation, malgré les efforts du Congrès américain, qui en a la tutelle administrative, car elle n'est pas située dans un État, pour bloquer puis son entrée en vigueur, puis la faire interdire dans les lieux publics.

Deux États voisins du Colorado, l'Oklahoma et Nebraska, ont quant à eux porté plainte devant la Cour Suprême américaine en décembre pour protester contre la légalisation du cannabis, assurant qu'elle leur portait préjudice.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer