New York vire arc-en-ciel

Onze ans après la légalisation du mariage gai... (Photo Eduardo Munoz, Reuters)

Agrandir

Onze ans après la légalisation du mariage gai dans un premier État américain, la Cour suprême des États-Unis a complété, le 26 juin, une véritable révolution sociale en reconnaissant aux gais et lesbiennes le droit fondamental de se marier.

Photo Eduardo Munoz, Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Brigitte DUSSEAU
Agence France-Presse
NEW YORK

Dans une marée de drapeaux arc-en-ciel, le défilé de la fierté gaie de New York a fêté joyeusement dimanche la décision historique de la Cour suprême de légaliser le mariage homosexuel dans tous les États américains.

En dépit d'une petite pluie froide, quelque deux millions de personnes étaient attendues sur le parcours, sur la Ve avenue, des 22 000 marcheurs, deux jours après cette décision.

Deux acteurs britanniques, Sir Ian McKellen et Sir Derek Jacobi étaient cette année les «grands marshals» du cortège, avec Kasha Jacqueline Nabagesera, fondatrice en Ouganda d'une organisation des droits de la communauté LGTB (lesbiennes, gais, bisexuels et trans).

«Nous marchons aujourd'hui avec les New-Yorkais et l'Amérique pour soutenir leurs droits, je suis aussi là pour soutenir ma lutte. Il reste un long chemin à faire en Ouganda», où l'homosexualité reste illégale, a-t-elle déclaré à l'AFP.

Le cortège s'est ébranlé dans l'après-midi, après une minute de silence pour ceux qui ne pouvaient y assister, morts du sida, de suicide, ou tués par haine. Mais après que l'acteur Tituss Burgess eut chanté l'hymne américain, l'ambiance est très vite redevenue festive.

En chemise bleue et cravate arc-en-ciel, le maire démocrate Bill de Blasio brandissait un drapeau arc-en-ciel en tête de cortège, venu avec sa femme et et leurs deux enfants adolescents.

Dans la foule, des perruques multicolores, des drapeaux, des adolescentes en mini tutu arc-en-ciel, des travestis peu vêtus, des panneaux «Love»: le défié de la fierté gaie de New York était fidèle à sa tradition exubérante.

«Important pour les jeunes»

Dune, la quarantaine, qui refuse de donner son nom de famille, est venu avec son ami Jason. Ils disent envisager de se marier.

Il ne croyait pas à la décision de la Cour suprême. «Je suis tellement fier de notre gouvernement, de nos juges, de notre président», confie-t-il à l'AFP. Il souligne que Barack Obama a changé d'opinion depuis le début de sa présidence. «Impressionnant. Je pense que Michelle (Obama) y est pour beaucoup», sourit-il. «Ainsi que leurs deux filles».

«Je suis professeur. La décision de la Cour suprême est très importante pour les jeunes», ajoute-t-il. «C'est encore très difficile pour les adolescents, c'est dangereux. (...) Ce sont eux qui vont en bénéficier».

«C'est vrai, parfois ça peut être très difficile», confie à l'AFP Shawaz Bacchus, 16 ans, jeune homosexuel venu avec une amie de 15 ans qui porte un grand panneau où elle a écrit dans un coeur «L'amour gagne». «Il y a toujours des gens qui seront contre», ajoute-t-il philosophe.

Richard Ahlgren, 55 ans, est venu de l'État voisin du Connecticut. Célibataire gai toujours à la recherche de l'âme soeur, il se réjouit de la décision de la Cour suprême, mais souligne qu'il «reste des problèmes, en matière de logement, d'emploi», pour certains.

«Il y a encore de la discrimination, des problèmes qu'il faut régler avant que nous soyons libres à 100%», affirme-t-il.

Dans la foule joyeuse, 45 ans après le premier défilé de la fierté gaie à New York, un groupe de juifs orthodoxes arbore une grande banderole affirmant que la Torah interdit les mariages homosexuels. Un passant les apostrophe, brandissant fièrement son drapeau arc-en-ciel. Ils restent de marbre.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • «L'amour a gagné»

    États-Unis

    «L'amour a gagné»

    Onze ans après la légalisation du mariage gai dans un premier État américain, la Cour suprême des États-Unis a complété, hier, une véritable... »

  • Le mariage gai légalisé partout aux États-Unis

    États-Unis

    Le mariage gai légalisé partout aux États-Unis

    «L'Histoire a été écrite!» Dans une décision qualifiée de toutes parts d'historique, la Cour suprême des États-Unis a légalisé vendredi le mariage... »

  • Une année historique pour la fierté gaie

    États-Unis

    Une année historique pour la fierté gaie

    Arcs-en-ciel et cris de joie emplissaient dimanche les rues des grandes villes des États-Unis, où des centaines de milliers de personnes célébraient... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer