Accord pour des réformes à la prison de Rikers Island

Début juin, un jeune de 22 ans, Kalief... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Début juin, un jeune de 22 ans, Kalief Browder, en détention provisoire pendant trois ans à Rikers Island, où il avait passé 400 jours à l'isolement et avait été battu à plusieurs reprises, s'est suicidé.

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La ville de New York s'est engagée à des réformes en profondeur à la prison de Rikers Island, pour réduire la violence régulièrement dénoncée dans l'une des plus grandes prisons des États-Unis, ont annoncé lundi les autorités judiciaires.

Parmi ces réformes figurent une nouvelle politique concernant l'usage de la force par les gardiens, précisant clairement quand et comment elle peut être utilisée, et l'interdiction de la mise à l'isolement pour les moins de 18 ans.Au moins 7800 caméras de surveillance devront aussi être installées dans la prison d'ici à février 2018, dont 25% d'ici au 1er juillet 2016. Le recrutement du personnel sera amélioré, ainsi que sa formation en interne.

Les incidents impliquant l'usage de la force devront faire l'objet d'enquêtes et de rapports détaillés.

Un usage excessif de la force pourra être puni par un renvoi.

Des mesures additionnelles concernent les jeunes détenus. Les moins de 18 ans ne devront notamment plus être placés à l'isolement.

Ces réformes font partie d'un accord de principe conclu par la mairie après plusieurs mois de négociations, pour mettre fin à une plainte en nom collectif dénonçant les mauvais traitements récurrents des gardiens vis-à-vis des détenus.

Le procureur de Manhattan Preet Bharara s'était associé en décembre à la plainte, ainsi que la division des droits civiques du ministère de la Justice.

La prison de Rikers Island, située sur une île du Bronx, accueille en moyenne quelque 14 000 prisonniers. Elle a été dénoncée pour le traitement de ses malades mentaux, après plusieurs décès.

Début juin, un jeune de 22 ans, Kalief Browder, en détention provisoire pendant trois ans à Rikers Island, où il avait passé 400 jours à l'isolement et avait été battu à plusieurs reprises, s'est suicidé.

En août 2014, le procureur de Manhattan avait également publié un rapport extrêmement critique de la culture de violence visant les adolescents dans la prison, composée d'une quinzaine d'établissements différents.

«Les réformes imposées par cet accord visent à répondre de manière globale aux lacunes systémiques gangrénant le système pénitenciaire sur Rikers Island depuis des années», s'est-il félicité lundi.

Un observateur fédéral indépendant sera chargé de surveiller la mise en place et le suivi des réformes, en vertu de cet accord qui doit encore être approuvé par un juge, ce avant le 1er juillet.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer