Évasion dans l'État de New York: les deux évadés «peut-être aperçus»

David Sweat (à gauche) et Richard Matt.... (Archives AP)

Agrandir

David Sweat (à gauche) et Richard Matt.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
FRIENDSHIP, N.Y.

Les autorités américaines qui recherchent toujours les deux meurtriers qui se sont évadés de prison se concentrent maintenant vers le sud de l'État de New York, à proximité de la frontière avec la Pennsylvanie. Cette région est située à quelque 565 kilomètres du centre correctionnel Clinton de Dannemora d'où les deux détenus avaient pris la fuite il y a exactement deux semaines.

Le porte-parole de la police de New York Beau Duffy a indiqué qu'un témoin disait avoir aperçu samedi David Sweat et Richard Matt près d'un chemin de fer dans le comté d'Allegany.

MM. Sweat et Matt ont réussi à s'évader de leur centre correctionnel de l'État de New York - situé à proximité du Québec - en utilisant des outils électriques. Depuis leur évasion spectaculaire, plus de 800 policiers parcourent les forêts et les champs près de la prison dans la région des Adirondacks.

Les autorités ont toutefois déplacé leurs recherches de l'autre côté de la frontière pennsylvanienne samedi.

Il y a une semaine, deux hommes qui ressemblaient aux évadés auraient été vus dans le sud de l'État, à l'est du comté d'Allegany. Ils auraient ensuite été aperçus à Lindley, à New York, alors qu'ils se dirigeaient vers la Pennsylvanie.

Les policiers avaient questionné les citoyens des communautés et ont consulté les images des caméras de surveillance - qui se sont pour l'instant avérées peu concluantes.

Une employée de la prison Joyce Mitchell, qui a été accusée d'avoir aidé les deux hommes à s'échapper, est restée détenue samedi. Elle a plaidé non coupable à tous les chefs d'accusation qui pèsent contre elle.

Un autre agent correctionnel a été placé en congé administratif aux fins de l'enquête, ont indiqué les autorités, qui n'ont pas fourni de plus amples détails.

David Sweat, 34 ans, purgeait une peine de prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle pour avoir tué un shérif adjoint en 2002. Richard Matt, 48 ans, a été condamné à au moins 25 ans de prison pour avoir enlevé, tué et démembré son ancien patron en 1997.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer