Un célèbre évadé exécuté au Texas

Donald Newbury... (Photo: Reuters)

Agrandir

Donald Newbury

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
Washington

Le meurtrier d'un policier, membre du célèbre gang «Texas 7», du nom des sept prisonniers qui avaient réussi l'une des plus importantes évasions de l'histoire américaine, a été exécuté mercredi au Texas, a-t-on appris auprès des autorités.

Donald Newbury, 52 ans, a été déclaré mort par injection létale à 18h25 locales à Huntsville, à quelques centaines de mètres de la prison d'où il s'était évadé le 13 décembre 2000, a indiqué Jason Clark, porte-parole du ministère texan de la Justice.

Il avait été condamné à mort en 2002 pour le meurtre d'un jeune policier, Aubrey Hawkins, tué de onze balles et écrasé par un 4x4, lors du braquage d'un grand magasin de la banlieue de Dallas le soir de Noël 2000.

La Cour suprême, qui avait reporté par deux fois son exécution, a cette fois donné son feu vert, peu avant l'heure fatale.

Ses avocats avaient sans succès argué des manquements de la défense, qui n'avait pas utilisé au procès l'enfance difficile de l'accusé comme circonstance atténuante.

En outre, même si Newbury n'a jamais nié sa participation au braquage, «il n'a jamais été établi qui a tiré les coups de feu qui ont tué l'officier de police Hawkins», avaient plaidé William Harris et Carl Medders, dans leur recours devant la haute Cour.

C'est le troisième membre du gang à être exécuté pour le meurtre du policier de 29 ans. Trois autres sont toujours dans le couloir de la mort texan; le septième homme s'était suicidé au moment de l'arrestation de ses complices, fin janvier 2001 au Colorado, un peu plus d'un mois après leur spectaculaire évasion.

Newbury avait été initialement condamné à 99 ans de prison en 1997, après trois attaques à main armée, et était incarcéré dans l'unité «John Connally» de Huntsville, lorsqu'il a décidé de s'évader avec le groupe «Texas 7», dirigé par George Rivas, exécuté il y a trois ans.

Les sept hommes avaient retenu 14 surveillants de prison en otages, les avaient violentés puis dépouillé de leurs uniformes et avaient pu ainsi s'évader, selon un document des procureurs du Texas.

Il s'agit de la 7e exécution de l'année aux États-Unis, dont trois au Texas, l'État américain qui exécute le plus.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer