Présidentielle 2016: les candidats républicains se positionnent

Aucun candidat ne s'est officiellement déclaré, même si... (PHOTO JEFF CHIU, AP)

Agrandir

Aucun candidat ne s'est officiellement déclaré, même si Jeb Bush a été le premier à clairement faire savoir son intérêt, alors que les premiers votes pour désigner le champion de chaque parti ne se dérouleront que dans 53 semaines.

PHOTO JEFF CHIU, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La campagne pour la présidentielle 2016 s'accélérait pour les républicains ce week-end aux États-Unis avec deux rassemblements où leurs nombreux prétendants espéraient marquer des points.

Au moins une quinzaine de républicains sont pressentis pour se lancer dans la course à la Maison-Blanche et la plupart d'entre eux veulent s'attirer les faveurs des donateurs et obtenir la bénédiction des milieux conservateurs, des ingrédients du succès indispensables dans la vie politique américaine.

Aucun candidat ne s'est officiellement déclaré, même si Jeb Bush a été le premier à clairement faire savoir son intérêt, alors que les premiers votes pour désigner le champion de chaque parti ne se dérouleront que dans 53 semaines.

Mais les candidats potentiels ne veulent pas rater leur entrée en scène et plusieurs d'entre eux devaient prendre la parole samedi dans l'Iowa lors d'un rassemblement de donateurs et militants, l'Iowa Freedom Summit.

Pas moins de huit prétendants éventuels y étaient attendus pour une allocution de 20 minutes chacun, notamment Ted Cruz, figure du très conservateur Tea Party, l'ancien gouverneur du Texas Rick Perry, déjà candidat en 2012, ou le populaire gouverneur du New Jersey Chris Christie.

«C'est le coup d'envoi et cela donnera le ton pour beaucoup des candidats», estimait Steffen Schmidt, professeur à l'université de l'Iowa.

Peut-être encore plus important, un second événement doit se dérouler dimanche à Palm Springs, en Californie, où les très influents frères milliardaires Charles et David Koch ont convié 450 entrepreneurs et donateurs conservateurs dans leur retraite hivernale.

Le sénateur Ted Cruz sera de nouveau là, ainsi que deux autres figures républicaines, Rand Paul et Marco Rubio. Le débat qui doit avoir lieu entre les trois hommes est particulièrement attendu.

Deux candidats éventuels seront cependant absents des réunions du week-end: Jeb Bush, fils et frère des présidents Bush, et Mitt Romney, candidat malheureux en 2012. Les observateurs notent qu'ils se sont rencontrés jeudi pour une entrevue privée dans l'Utah, signe possible de leurs futures intentions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer