Obama promet d'aider la France pour que justice soit faite

«Je sais que David (Cameron, le premier ministre... (PHOTO MANDEL NGAN, AFP)

Agrandir

«Je sais que David (Cameron, le premier ministre britannique) se joint à moi lorsque je dis que nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la France à rendre justice et que nos pays travailleront ensemble sans anicroche pour empêcher des attentats et démanteler ces réseaux terroristes», a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse commune avec M. Cameron à la Maison-Blanche.

PHOTO MANDEL NGAN, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentats à Paris

International

Attentats à Paris

Le siège parisien du journal satirique français «Charlie Hebdo» a été la cible d'un attentat terroriste sanglant ayant coûté la vie à au moins 12 personnes dont son directeur de rédaction et dessinateur emblématique Charb et ses trois autres caricaturistes vedettes: Cabu, Wolinski et Tignous. Le pire attentat en sol français depuis 50 ans. Cet attentat a été suivi par deux attaques qui seraient vraisemblablement liées au carnage chez «Charlie Hebdo». »

Agence France-Presse
WASHINGTON

Le président américain Barack Obama a promis vendredi que les États-Unis et le Royaume-Uni aideraient la France pour que justice soit rendue après les attentats qui ont ensanglanté Paris la semaine dernière, tout en appelant l'Europe à mieux encadrer sa communauté musulmane.

«Notre principal avantage est que notre population musulmane n'a pas de problème à se sentir américaine. (...) Il y a certaines parties de l'Europe où ce n'est pas le cas. Et c'est probablement le plus gros danger auquel l'Europe doit faire face», a déclaré M. Obama, ajoutant qu'il était important pour l'Europe de ne pas répondre à ces problèmes d'intégration uniquement par la force.

«Je sais que David (Cameron, le premier ministre britannique) se joint à moi lorsque je dis que nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la France à rendre justice et que nos pays travailleront ensemble sans anicroche pour empêcher des attentats et démanteler ces réseaux terroristes», a déclaré M. Obama lors d'une conférence de presse commune avec M. Cameron à la Maison-Blanche.

Le président américain a précisé que la «majeure partie» de son entretien avec M. Cameron avait porté sur la menace terroriste.

«Après les violentes attaques à Paris et les informations en provenance de Belgique aujourd'hui, nous continuons à nous dresser sans équivoque (contre le terrorisme), pas seulement avec nos amis et alliés français, mais aussi avec l'ensemble de nos partenaires qui affrontent ce fléau», a relevé M. Obama.

Selon lui, les attentats à Paris qui ont fait 17 morts «mettent également en lumière la façon dont les groupes terroristes comme Al-Qaïda et l'État islamique tentent activement d'inspirer et de prêter assistance à des personnes dans nos pays pour mener des attentats».

«Nous allons continuer à travailler ensemble à des stratégies pour contrer l'extrémisme violent qui radicalise, recrute et mobilise les gens, en particulier des jeunes, pour mener des actions terroristes», a-t-il assuré.

De son côté, David Cameron a estimé qu'il fallait faire preuve de «vigilance au sujet de cette menace, renforcer la police et la sécurité, nous assurer que nous faisons tout notre possible pour que nos pays restent sûrs».

«Cela va être une lutte longue, patiente et difficile», a souligné M. Cameron. «La menace à laquelle nous faisons face est grave. Mais «nous la traverserons et nous la vaincrons parce que, au final, nous sommes attachés à nos valeurs de liberté, de démocratie, d'avoir des sociétés ouvertes et tolérantes».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer