Qui succédera à Chuck Hagel?

Le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a annoncé... (PHOTO PABLO MARTINEZ MONSIVAIS, AFP)

Agrandir

Le secrétaire à la Défense Chuck Hagel a annoncé lundi sa démission.

PHOTO PABLO MARTINEZ MONSIVAIS, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Une femme experte en stratégie, Michele Flournoy, et un ancien secrétaire adjoint à la Défense figurent parmi les successeurs potentiels du chef du Pentagone, Chuck Hagel, qui a annoncé lundi sa démission, pour diriger la première armée du monde.

Michele Flournoy... (PHOTO ARCHIVES AFP) - image 1.0

Agrandir

Michele Flournoy

PHOTO ARCHIVES AFP

La favorite, Michele Flournoy, âgée de 53 ans, fondatrice et présidente du centre de réflexion Center for a New American Security (CNAS), a été sous-secrétaire à la Défense chargée de la stratégie de février 2009 à février 2012. À ce poste de numéro trois du Pentagone, elle a façonné la politique de retrait des États-Unis d'Afghanistan.

Très respectée par les militaires pour son expertise, cette diplômée de Harvard fait partie de ceux qui ont pensé la politique anti-insurectionnelle des États-Unis en Irak et en Afghanistan, mise en oeuvre notamment par le général David Petraeus.

Mariée et mère de trois enfants, cette démocrate connaît bien les arcanes du Pentagone, puisqu'elle y a déjà travaillé sous la présidence de Bill Clinton (1993-2001), déjà sur la stratégie.

Mme Flournoy «est une grande adepte de l'importance du rôle de l'Amérique dans le monde et des responsabilités que nous avons, et de savoir si nos capacités sont à la mesure de nos promesses», disait d'elle l'ancienne secrétaire d'État Madeleine Albright en 2011 dans le journal The Washingtonian. «Elle est très réaliste sur ce qui peut être fait et ce qui ne peut pas être fait».

Ashton Carter... (PHOTO ARCHIVES AFP) - image 2.0

Agrandir

Ashton Carter

PHOTO ARCHIVES AFP

Ashton Carter, âgé de 60 ans, est un ancien secrétaire adjoint à la Défense (octobre 2011 - décembre 2013) de Leon Panetta, après avoir été sous-secrétaire à la Défense chargé des acquisitions (avril 2009 - octobre 2011), dans le but d'«accélérer» les achats du Pentagone et «renforcer les défenses de la nation face aux menaces émergentes», selon le Pentagone.

Diplômé d'histoire médiévale et de physique, marié et père de deux enfants, Ashton Carter a aussi occupé d'importantes fonctions sous Bill Clinton, en lien avec la sécurité internationale.

Il présentait en janvier dans Foreign Affairs sa politique pour «bien conduire le Pentagone» («Running the Pentagone right»). D'après lui le Pentagone «excelle à anticiper les futurs besoins, mais s'avère moins capable quand il s'agit d'apporter rapidement les équipements et la technologie aux soldats sur le champ de bataille».

Jack Reed... (PHOTO ARCHIVES AFP) - image 3.0

Agrandir

Jack Reed

PHOTO ARCHIVES AFP

Jack Reed, sénateur démocrate du Rhode Island, un État qui abrite de nombreuses industries de défense, est âgé de 65 ans. Il a servi dans la prestigieuse unité de parachutistes de la 82e Airborne Division et avait voté en 2002 contre l'invasion de l'Irak par les États-Unis.

Mais M. Reed «ne souhaite pas être évoqué pour le poste de secrétaire à la Défense ou d'autres postes au cabinet», a indiqué lundi son porte-parole Chip Unruh. «Il vient de demander aux habitants du Rhode Island de le choisir pour un autre mandat de six ans et entend honorer cet engagement».

Le sénateur, marié et père d'une fille, affirme sur son site faire partie de ceux qui ont convaincu l'ex-secrétaire à la Défense Robert Gates de rester sous l'administration Obama.

Il est aussi président de la sous-commission des Forces armées du Sénat chargée de la marine, et membre de celle des acquisitions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer