Maison-Blanche 2016: Hillary Clinton domine la course à l'investiture démocrate

Cet écart entre Hillary Clinton et ses possibles... (PHOTO GERALD HERBERT, AP)

Agrandir

Cet écart entre Hillary Clinton et ses possibles concurrents «est le plus important jamais enregistré dans un sondage sur une primaire (à ce stade) en au moins 30 ans» d'enquêtes du Washington Post, selon le journal.

PHOTO GERALD HERBERT, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Hillary Clinton écrase ses potentiels concurrents dans les intentions de vote pour l'investiture démocrate à la présidentielle américaine de 2016, et la course paraît beaucoup plus ouverte côté républicain, selon un sondage publié jeudi par le Washington Post.

Ce sondage, organisé avec la chaîne ABC, confirme que l'un des favoris pour défendre les couleurs conservatrices dans deux ans et demi, le gouverneur du New Jersey Chris Christie, a souffert dans l'opinion des conséquences du «Bridgegate».

Il s'agit d'une affaire dans laquelle certains membres de son équipe sont soupçonnés d'avoir fait fermer plusieurs voies d'accès à un pont, provoquant des embouteillages monstres. Ils auraient voulu ainsi se venger d'un maire démocrate ayant refusé de soutenir M. Christie. Ce dernier affirme qu'il n'en savait rien.

Le bouillant gouverneur, qui caracolait en tête des intentions de vote dans la plupart des sondages précédant le «Bridgegate», glisse à la troisième place de l'enquête du Post, avec 13 %.

En tête (20 %) on retrouve Paul Ryan, jeune représentant du Wisconsin (nord) et ancien colistier du concurrent malheureux du président Barack Obama en 2012, Mitt Romney.

Il est suivi par Jeb Bush, frère cadet de l'ancien président George W. Bush et ancien gouverneur de Floride, crédité de 18 %.

Le sénateur texan Ted Cruz, héraut des populistes du «Tea Party», talonne M. Christie avec 12 %, suivi de près par deux de ses collègues à la chambre haute du Congrès, Rand Paul (11 %) et Marco Rubio (10 %), selon ce sondage lors duquel ont été consultés des électeurs inscrits comme républicains ou des indépendants penchants pour les conservateurs.

Côté démocrate, en revanche, la situation semble bien plus limpide : Mme Clinton recueille pas moins de 73 % des intentions de vote, contre 12 % au vice-président Joe Biden et 8 % à la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren, marquée à gauche.

Cet écart entre Mme Clinton et ses possibles concurrents «est le plus important jamais enregistré dans un sondage sur une primaire (à ce stade) en au moins 30 ans» d'enquêtes du Washington Post, selon le journal.

Même si ses partisans ont commencé à se mobiliser en vue de 2016, Mme Clinton a affirmé en décembre ne pas avoir encore pris de décision sur une nouvelle candidature, après son échec sur le fil à la primaire de 2008 face à M. Obama, qui en a ensuite fait sa secrétaire d'État pendant quatre ans.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer