Michelle Obama annonce plus d'actions contre l'obésité infantile

Michelle Obama... (Photo: AFP)

Agrandir

Michelle Obama

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

Michelle Obama a annoncé mercredi une nouvelle étape dans sa lutte contre l'obésité infantile en obtenant l'engagement de plusieurs distributeurs américains, dont le géant Walmart, d'offrir l'accès à une nourriture saine aux régions défavorisées.

 

 

La Première dame des Etats-Unis a annoncé depuis la Maison Blanche l'engagement de Walmart, Supervalu, Walgreens ainsi que de distributeurs régionaux d'ouvrir ou de consacrer davantage de place dans leurs rayons à des «produits frais à des prix raisonnables».

Mme Obama, qui se bat depuis début 2010 contre l'obésité infantile avec sa campagne «Let's move» («Bougeons-nous»), a affirmé que «les engagements pris aujourd'hui peuvent changer la vie des enfants et des habitants de tout le pays». L'obésité infantile touche 32% des petits Américains.

«On peut donner tous les conseils que l'on veut sur une nourriture saine ou sur l'intérêt de faire de l'exercice. Mais si les parents ne peuvent s'offrir que les produits vendus par la station-service ou la petite boutique locale, ça ne sert à rien», a-t-elle dit.

Walmart s'est ainsi engagé à ouvrir ou agrandir entre 275 et 300 supermarchés dans les régions rurales ou les villes mal équipées. La chaîne Walgreens - près de 8000 magasins sur le territoire américain - offrira quant à elle des produits frais dans un millier d'entre eux.

Le distributeur Supervalu ouvrira également dans les cinq ans 250 boutiques dans des zones défavorisées tandis que des chaînes locales feront de même en Californie, Alabama ou Tennessee.

Les compagnies estiment à 9,5 millions le nombre de personnes qui seront touchées par ces actions, avec la création de dizaines de milliers d'emplois.

Mme Obama a rappelé que le gouvernement consacrait cette année 35 millions de dollars pour encourager ce type d'efforts, et le projet de budget 2012 quelque 330 millions.

«Ce n'est qu'un début. Nous avons encore du travail. Les sociétés représentées aujourd'hui ne sont qu'une minuscule fraction de tous les distributeurs» du pays, a-t-elle lancé.

Walmart s'était déjà engagé par le passé auprès de Mme Obama à offrir des milliers de produits plus pauvres en sel ou sucre et sans mauvaises graisses.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer