BPC à Pointe-Claire: ordonnance de Québec à deux entreprises

Le site de la compagnie Reliance avait fait... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Le site de la compagnie Reliance avait fait scandale pour l'entreposage illégal du BPC, produit hautement toxique.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Québec

Deux entreprises de Pointe-Claire, dans l'ouest de l'île de Montréal, font l'objet d'une ordonnance ministérielle exigeant qu'elles réhabilitent des terrains notamment contaminés aux biphényles polychlorés (BPC).

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, exige que Équipements de puissance Reliance et Juste Investir procèdent aussi à des travaux de caractérisation des terrains voisins et à leur réhabilitation au besoin, et effectuent un suivi des eaux souterraines relativement aux terrains situés sur le boulevard Hymus.

Le ministre précise que les deux entreprises doivent agir dès maintenant. Elles ont 10 jours pour confirmer au ministère qu'elles feront les travaux et ont 30 jours pour soumettre un plan de décontamination.

Un écoulement de BPC a été découvert en août 2014 dans le réseau pluvial de Pointe-Claire devant le site de Reliance qui avait fait scandale l'année précédente pour l'entreposage illégal de ce produit hautement toxique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer