Fuite de dioxyde d'azote à Sudbury: l'état d'urgence levé

Le gaz toxique qui s'est échappé d'une fonderie située sur le site de la... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Sudbury

Le gaz toxique qui s'est échappé d'une fonderie située sur le site de la société minière Vale, tôt jeudi en Ontario, s'est dissipé et ne pose plus de danger pour la communauté, a indiqué la minière.

Peu après 6 h jeudi matin, une alarme perçante a retenti.

Après un certain temps, un panache de fumée jaune était visible au-dessus de la ville.

Des rues du secteur de Copper Cliff ont été fermées à la circulation. Les résidents vivant près de la société ont été invités à rester à la maison, fenêtres, portes et systèmes d'aération fermés, jusqu'à nouvel ordre, en raison d'une fuite de dioxyde d'azote.

À 8 h 30, la fuite était contenue et l'état d'urgence levé, a précisé Vale par communiqué.

Il n'y a pas eu de blessures signalées.

«En ce moment, il n'y a que Vale qui surveille la situation et lance l'enquête pour savoir exactement ce qui s'est passé», a affirmé le porte-parole de la compagnie, Cory McPhee.

L'usine était en processus d'interruption de ses activités pour des travaux de maintenance. «Donc c'est probablement quelque chose lié à ce travail» qui a déclenché la fuite, selon M. McPhee.

Le dioxyde d'azote peut nuire au système respiratoire et même, à forte dose, être fatal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer