Cinq millions de litres de produits pétroliers se déversent en Alberta

Les bureaux de Nexen, à Calgary.... (Photo Todd Korol, archives Reuters)

Agrandir

Les bureaux de Nexen, à Calgary.

Photo Todd Korol, archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Lauren Krugel

Environ cinq millions de litres d'un mélange de bitume, de sable et d'eau se sont déversés d'un pipeline appartenant à l'entreprise Nexen sur son site Long Lake, dans le nord-est de l'Alberta.

Nexen, qui a été rachetée par le géant énergétique chinois CNOOC en 2013, a précisé que la zone affectée par le déversement couvre environ 16 000 mètres carrés, principalement sur le trajet du pipeline.

L'entreprise et l'Agence de réglementation de l'énergie (AER) de l'Alberta ont déclaré qu'il était trop tôt pour dire ce qui pourrait avoir causé la fuite que Nexen dit avoir découverte mercredi après-midi.

Peter Murchland, un porte-parole de l'AER, a affirmé jeudi que la fuite avait été maîtrisée et que «la source du déversement a été stoppée». Une partie du site Long Lake, situé à environ 35 km au sud-est de Fort McMurray, a aussi été fermée.

Nexen mène une enquête pour savoir durant combien de temps le pipeline a fui avant d'être arrêté, a annoncé par courriel un porte-parole de l'entreprise, Kyle Glennie.

Des employés de l'agence provinciale de réglementation sont également sur place pour évaluer la situation, faire enquête et s'assurer que Nexen respecte les normes sécuritaires et environnementales durant le nettoyage du déversement.

À l'heure actuelle, aucun dommage à la faune n'a été rapporté. La substance ne s'est pas déversée dans un cours d'eau, mais s'est toutefois répandue dans une tourbière, selon l'AER.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer