Le PQ avait autorisé le transit de pétrole albertain

En vertu d'une entente avec Suncor, le gouvernement... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

En vertu d'une entente avec Suncor, le gouvernement Marois avait autorisé la construction d'un terminal à Tracy afin d'y recevoir du pétrole bitumineux et de l'exporter par bateau.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Bien qu'il accuse aujourd'hui le gouvernement Couillard de transformer le Québec en «camion-citerne de l'Alberta», le Parti québécois a lui-même avalisé un projet d'exportation du pétrole bitumineux alors qu'il formait le gouvernement, révèle le rapport annuel d'une société pétrolière.

À l'Assemblée nationale, hier, le chef par intérim du PQ, Stéphane Bédard, a reproché au gouvernement libéral d'avoir autorisé le transport par bateau de brut bitumineux sur le fleuve Saint-Laurent.

«La semaine dernière, le premier ministre a donné son accord, au nom des Québécois, à l'exportation des sables bitumineux de l'Alberta par le Québec, sur le fleuve, qui devient ainsi le camion-citerne de l'Alberta», a-t-il dénoncé.

Le premier ministre Philippe Couillard a rétorqué que le gouvernement Marois a délivré un certificat d'autorisation à la société Kildair pour qu'elle bâtisse un terminal à Tracy afin d'y recevoir du pétrole bitumineux. Le projet découlait d'une entente avec la société pétrolière Suncor.

«En aucun temps le gouvernement du Parti québécois n'a autorisé l'exportation de pétrole», a affirmé M. Bédard.

Or, le rapport annuel de Suncor, publié alors que son parti était toujours au gouvernement, indique le contraire. On peut y lire noir sur blanc que cette installation permettra à la société albertaine d'exporter du brut dérivé des sables bitumineux.

«Une deuxième installation de déchargement pétrolière est prévue pour Tracy, au Québec, peut-on lire dans le document. Il est prévu que cela donnera aux produits du secteur Sables pétrolifères l'accès aux eaux de marée de l'Est et que cela pourrait commencer dès le deuxième trimestre de 2014.»

Dans les rangs péquistes, on explique que la délivrance du certificat d'autorisation à Kildair était un processus administratif du ministère de l'Environnement et que le ministre de l'époque, Yves-François Blanchet, n'était pas impliqué dans le dossier. En outre, le projet n'impliquait pas la construction de nouvelles infrastructures, mais bien la mise à niveau d'installations existantes.

Le feu vert donné à Kildair n'enlève rien à la validité des critiques du PQ à l'égard de la volonté affichée par les libéraux d'exporter du pétrole albertain, estime le député Sylvain Gaudreault.

«Comment voulez-vous que le gouvernement continue d'aller de l'avant avec le projet de Cacouna, le projet de TransCanada et même le projet de Kildair alors qu'il nous a promis une étude environnementale stratégique sur l'ensemble de la filière des hydrocarbures?», a-t-il indiqué.

Au bureau du premier ministre Couillard, le directeur des relations médias, Charles Robert, estime que le PQ dit une chose et son contraire.

«C'est surréaliste mais surtout hypocrite de la part du PQ de dénoncer une situation dont ils sont les instigateurs, a-t-il dit. Le transport pétrolier sur le Saint-Laurent qu'ils s'évertuent à décrier s'est fait sous leur impulsion.»

«Préoccupant», juge Greenpeace

Le porte-parole de Greenpeace, Patrick Bonin, juge «préoccupant» que le parti au pouvoir et l'opposition officielle aient tous deux approuvé l'exportation de pétrole bitumineux à partir du Québec. Il y voit une preuve que les dizaines de lobbyistes embauchés par l'industrie pétrolière influencent le gouvernement provincial, peu importe sa couleur.

«C'est inquiétant. On parle du pétrole le plus sale au monde et on favorise l'exportation de ce pétrole aux dépens de nos communautés et de notre environnement immédiat. Est-ce qu'il y a une différence entre les gouvernements? Malheureusement, les deux sont loin de la note de passage.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer