Premier panda au monde né d'une mère captive et d'un père sauvage

Cao Cao... (Photo Agence France-Presse/STR)

Agrandir

Cao Cao

Photo Agence France-Presse/STR

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Pékin

Un bébé panda géant est né lundi en Chine, après l'union d'une femelle en captivité et d'un mâle en liberté, ce qui est une première mondiale, a déclaré l'agence de presse officielle Xinhua.

Le nouveau-né panda.... (Photo Agence France-Presse/STR) - image 1.0

Agrandir

Le nouveau-né panda.

Photo Agence France-Presse/STR

Le bébé panda, d'un rose pâle et pas plus grand qu'une main, est né lundi matin dans la province du Sichuan (centre-ouest). C'est le premier panda géant né de l'accouplement, en mars, d'une mère captive - Cao Cao, 15 ans - et d'un père sauvage.

La naissance de ce panda est le résultat des efforts des chercheurs, qui espèrent améliorer la santé et la diversité génétique des pandas captifs en les amenant à s'accoupler avec leurs homologues sauvages vivant en forêt, a indiqué Zhang Zhizhong, du Centre de conservation et de recherche de la Chine pour le panda géant, cité par l'agence Xinhua.

Avec seulement 471 pandas captifs dans le monde fin 2016, l'espèce court un risque de consanguinité, a indiqué Xinhua.

Cao Cao, en captivité depuis ses deux ans, a été relâchée dans la nature en mars pour une période de deux mois. Elle portait autour du cou des dispositifs de géolocalisation et d'enregistrement. Ce matériel a permis de savoir qu'après avoir été en chaleur le 11 mars, Cao Cao s'est accouplée avec un mâle sauvage le 23 mars, et ce pendant une minute et 30 secondes.

Le bébé panda pesait 216 grammes, dépassant le poids habituel à la naissance qui est d'environ 150 grammes pour cette espèce, bénéficiant du bon appétit de sa mère Cao Cao pendant la grossesse.

Les pandas géants ont la réputation d'être maladroits lors de l'accouplement : on considère que les mâles peinent à discerner quand la femelle est dans le bon état d'esprit et ne savent souvent pas quoi faire ensuite.

Dans le cas où deux animaux se sentent compatibles, l'acte sexuel est souvent bien trop rapide pour que la femelle soit fécondée. De plus, cette dernière n'est réceptive que deux ou trois jours par an aux avances masculines, entre février et mai.

On estime que moins de 2000 pandas géants sont encore présents dans la nature, dans trois provinces du centre-sud de la Chine.

En France, Huan Huan, une panda femelle prêtée par la Chine au zoo de Beauval (centre) attend des bébés jumeaux, a révélé mardi une ultime échographie avant la mise bas, prévue vendredi ou samedi, a annoncé la direction de ce zoo. La naissance de bébés pandas géants sera une première en France.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer