Les États-Unis veulent interdire la baignade avec des dauphins à Hawaii

Des dauphins à long bec nagent dans des... (Photo James WATT, NOAA via AFP)

Agrandir

Des dauphins à long bec nagent dans des îles du nord-ouest de Hawaii.

Photo James WATT, NOAA via AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Les autorités américaines cherchent à interdire les baignades avec les dauphins à long bec à Hawaii, estimant que les interactions avec ces mammifères troublent les habitudes de sommeil de ces créatures nocturnes.

La proposition du service de la vie marine de l'Agence nationale atmosphérique et océanographique (NOAA) vise à empêcher de nager ou de s'approcher des dauphins à long bec à moins de 50 mètres.

Cette mesure aurait des conséquences pour beaucoup de sociétés qui proposent aux touristes de populaires excursions en bateau à la rencontre des dauphins.

«Nous prenons cette décision parce que les dauphins à long bec sur la principale île d'Hawaii sont soumis à une intense pression de la part des nageurs et des autres curieux qui cherchent à les approcher», a expliqué Ann Garrett, de la NOAA.

Ces animaux joueurs et curieux de nature chassent et se nourrissent de poissons, crevettes et autres calamars principalement la nuit dans des eaux profondes, mais le jour ils se reposent dans des eaux plus proches des côtes.

Pour se reposer, ils nagent tranquillement en n'utilisant qu'une moitié de leur cerveau, l'autre moitié restant au repos.

Les autorités craignent qu'en les dérangeant, les baigneurs ne mettent en péril la santé de ces mammifères marins et leur taux de reproduction.

L'agence fédérale a donné un délai de 60 jours pour déposer des commentaires et elle a l'intention de tenir des réunions publiques avec les communautés concernées par la décision finale, qui devrait être prise d'ici un an.

La population de ces dauphins habitant les eaux hawaïennes est estimée à 3350 individus.

Victor Lozano, le propriétaire de Dolphin Excursions à Oahu, a confié à l'AFP être tout à fait favorable à la proposition de réglementation, estimant que de nombreux organisateurs d'excursions et touristes font n'importe quoi.

«Je suis tout à fait favorable à l'interdiction de nager», a-t-il dit. «Certains groupes n'ont aucune idée des moeurs des dauphins et certaines personnes nagent vers eux».

En revanche, il ne voit pas bien comment la nouvelle réglementation pourra être appliquée si elle est adoptée.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer