Un petit perroquet bleu aperçu, plus de 15 ans après sa disparition

Le Blu du célèbre dessin animé Rio a rendu célèbre... (Photo d'archives)

Agrandir

Le Blu du célèbre dessin animé Rio a rendu célèbre l'oiseau menacé de disparition.

Photo d'archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
RIO DE JANEIRO

Un petit perroquet bleu, comme le Blu du célèbre dessin animé Rio, dont il ne reste que 130 spécimens dans le monde et tous en captivité, vient d'être vu dans la nature, plus de quinze ans après sa disparition dans le nord-est du Brésil.

«C'est une très bonne nouvelle mais le mystère est total», a déclaré vendredi à l'AFP Pedro Develey, directeur de la Société de conservation des oiseaux SAVE Brasil.

«L'origine de cet «ararinha azul» ou Cyanopsitta spixii, de son nom scientifique, est incertaine. Il était peut-être maintenu en captivité sans autorisation et son propriétaire l'a relâché pour éviter les ennuis», a précisé M. Develey.

Selon lui, le ministère brésilien de l'Environnement (Ibama) a mené une grande opération récemment dans la région contre le trafic d'animaux.

L'ararinha azul a été filmé en vidéo la semaine dernière par des paysans de Curaça dans l'État de Bahia (nord-est) engagés dans le projet «Ararinha dans la nature» de réintroduction de cette espèce dans la nature, en partenariat avec SAVE Brasil.

«Heureusement qu'ils ont filmé car personne n'y aurait cru. On reconnaît bien son cri caractéristique», souligne M. Develey qui s'est rendu sur les lieux mais «n'a pas vu» le petit perroquet.

«Une équipe part à Curaça, une région isolée, la semaine prochaine», a-t-il précisé.

https://youtu.be/jBCALFt-jl8

En septembre 2000, le dernier petit ara bleu à vivre encore en liberté sur la planète avait disparu de son habitat, cette zone semi-aride de Curaça, probablement capturé ou tué par des trafiquants d'oiseaux.

La plupart des 130 spécimens d'ararinha azul élevés en captivité le sont au Qatar et il n'y en a que 12 au Brésil.

Lorsque «l'espèce comptera au moins 150 spécimens dans le monde, la phase de réintroduction dans la nature commencera», a souligné M. Develey.

En mars 2015, un couple de ces petits perroquets bleus étaient arrivés d'Allemagne dans le but de relancer l'espèce.

Fin décembre 2014, l'Institut brésilien Chico Mendes (ICMbio, public) avait annoncé la naissance «pour la première fois en 14 ans» de deux de ces perroquets bleus dans un centre d'élevage scientifique de Sao Paulo.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer