TransCanada espère forer à Cacouna d'ici dimanche

Des barges font des tests au large de... (PHOTO CLÉMENT SABOURIN, AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

Des barges font des tests au large de Cacouna, en vue de l'installation d'un terminal pétrolier. Le pipeline Énergie Est soutiendrai 14 000 emplois, mais le terminal portuaire de Cacouna pourrait avoir des effets très nocifs sur l'habitat des bélugas.

PHOTO CLÉMENT SABOURIN, AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) TransCanada est engagé dans un effort de dernière minute pour convaincre Québec de l'autoriser à reprendre ses forages au large de Cacouna.

Le temps presse pour l'entreprise albertaine puisque le certificat qui l'autorise à mener ces travaux expire dimanche. Les forages sous-marins dans cette zone de reproduction des bélugas sont suspendus depuis la fin de septembre. La Cour supérieure a d'abord ordonné leur arrêt, puis le ministère de l'Environnement a bloqué leur reprise, sommant TransCanada de produire un plan pour réduire le bruit.

Les négociations sont engagées depuis. L'entreprise a fourni une série de renseignements aux fonctionnaires, mardi dernier, et sa dernière proposition était toujours sous analyse hier, a indiqué le porte-parole du Ministère, Frédéric Fournier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer