Climat: le Commonwealth veut un accord «ambitieux» et contraignant

Un homme marche devant l'entrée conférence de l'ONU sur... (Photo Laurent Cipriani, AP)

Agrandir

Un homme marche devant l'entrée conférence de l'ONU sur le climat qui se tiendra à Paris dès lundi.

Photo Laurent Cipriani, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
LA VALETTE

Les pays du Commonwealth se sont engagés samedi à parvenir à un accord «ambitieux» et juridiquement contraignant lors de la conférence de l'ONU sur le climat (COP21), qui s'ouvre lundi près de Paris.

Les dirigeants des 53 pays membres du Commonwealth, réunis pour leur sommet sur l'île méditerranéenne de Malte, se sont dits «vivement préoccupés» par les menaces climatiques qui pèsent sur certains pays.

«Nous nous engageons à travailler pour que la COP21 débouche sur une issue durable, ambitieuse, équitable, complète, équilibrée et fondée sur des règles, ce qui inclut un accord juridiquement contraignant», ont-ils déclaré dans un communiqué commun.

«Une telle issue, à laquelle tous les membres ont adhéré, pourrait mettre la communauté internationale sur la bonne voie pour développer des sociétés et des économies moins polluantes et résistantes au changement climatique», selon leur communiqué.

Regroupant des acteurs majeurs, comme le Canada, la Grande-Bretagne ou l'Inde, mais aussi des petits États insulaires comme les Maldives, le Commonwealth représente près d'un tiers de la population mondiale.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer