• Accueil > 
  • Environnement 
  • > Des experts du climat exhortent à agir en cette «année critique» 

Des experts du climat exhortent à agir en cette «année critique»

Selon les experts de la Ligue pour la... (Photo: AFP)

Agrandir

Selon les experts de la Ligue pour la Terre, les pays les plus riches doivent aider les économies émergentes.

Photo: AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Changements climatiques

Environnement

Changements climatiques

Tout sur les changements climatiques »

Agence France-Presse
Londres

La Ligue pour la Terre, un groupe d'experts internationaux sur le climat, a exhorté mercredi les dirigeants du monde entier à prendre des engagements pour lutter contre le réchauffement climatique, rêvant d'une «société sans émission de dioxyde de carbone» d'ici 2050.

«2015 est une année critique pour l'humanité», affirme la Ligue dans une déclaration dévoilée à Londres à l'occasion de la Journée mondiale sur la Terre.

2015 sera en effet marquée par la conférence mondiale sur le climat organisée à Paris, la COP21 (30 novembre - 15 décembre 2015), qui tentera d'arriver à un accord mondial sur les réductions d'émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de limiter le réchauffement de la planète à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

«Notre civilisation n'a jamais connu de menaces aussi grandes que celles liées au réchauffement climatique, à l'érosion de la biodiversité et à l'épuisement des ressources naturelles», poursuit la déclaration, présentée à Londres par le président de la Ligue pour la Terre, le Suédois Johan Rockstrom, et Sir Brian Hoskins, directeur de l'Institut Grantham sur le changement climatique de l'Imperial College London.

La conférence de Paris sera un «moment de vérité» et constituera «la dernière chance pour rester dans la limite des deux degrés», a estimé Jeffrey Sachs, économiste américain, signataire de la déclaration.

«Nos études montrent qu'on peut y arriver, pour un coût modeste, et avec une amélioration significative de la qualité de vie», a-t-il assuré.

Selon les projections de ces experts, il existe une chance sur dix pour que la température augmente de six degrés d'ici à 2100 si les émissions de CO2 ne sont pas drastiquement réduites.

En conséquence, le groupe d'experts appelle les dirigeants de la planète à se mettre d'accord sur des budgets-carbone (plafonds d'émissions) ambitieux.

La Ligue va plus loin en invitant le monde à envisager «une décarbonisation massive» visant un niveau zéro d'ici 2050, un scénario bien plus ambitieux que celui du groupe d'experts du Giec qui, dans son dernier rapport de référence en 2014, estimait que le seuil de 2°C impliquait une réduction des émissions de GES de 40 à 70% d'ici 2050, et un niveau zéro en 2100.

Selon les experts de la Ligue pour la Terre, les pays les plus riches doivent aider les économies émergentes. La transition vers un modèle sans émission de GES «n'est pas contraire au développement économique», a assuré M. Rockstrom.

La Ligue pour la Terre se présente comme une «alliance» de 17 experts du monde entier, membres d'institutions prestigieuses comme Max Planck Institute for meteorology (Allemagne), Potsdam Institute for Climate Impact Research (Allemagne), ou encore Scripps Institution of Oceanography (USA).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer