L'aventurier Ranulph Fiennes traversera l'Antarctique

Ranulph Fiennes... (Photo: Reuters)

Agrandir

Ranulph Fiennes

Photo: Reuters

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Le Cap

L'aventurier britannique Sir Ranulph Fiennes, va quitter Le Cap lundi pour s'attaquer à la première traversée de l'Antarctique à ski en hiver, et il a déclaré dimanche partir vers «l'inconnu».

Décrit par le livre Guinness des records comme «le plus grand explorateur vivant», Ranulph Fiennes s'embarque avec cinq personnes pour l'endroit le plus froid de la planète, afin d'entamer une traversée de l'Antarctique à ski en hiver, sans assistance et sans possibilité d'être secouru.

«Nous faisons des expéditions depuis 40 ans. Nous avons battu un grand nombre de records du monde. Dans l'Antarctique nous détenons deux énormes records: l'un en 1979 et l'autre en 1992. Mais à chaque fois, c'était en été», a déclaré Ranulph Fiennes, 68 ans.

«Donc nous ne sommes pas plus experts que n'importe qui en ce qui concerne les voyages hivernaux. Personne n'a jamais fait la traversée en hiver (...) donc nous partons vers l'inconnu», a expliqué Fiennes, devenu en 2009, à 65 ans, le Britannique le plus âgé à gravir l'Everest.

L'équipe de six personnes va quitter le Cap en Afrique du Sud pour une expédition de près de 4.000 kilomètres à travers l'Antarctique, la région qui enregistre les températures les plus froides de la planète. Ils doivent démarrer la traversée en mars.

Une fois partis, ils n'auront plus la possibilité d'être secourus. «Tous les avions, tous les navires disparaissent de l'Antarctique pour huit mois et nous sommes tout seuls. On se retrouve dans une situation où l'on peut mourir», a expliqué Fiennes, également connu pour avoir couru sept marathons en sept jours sur cinq continents.

«C'est pourquoi nous devons essayer de prendre avec nous assez de provisions pour un an et nous partons avec un médecin, ce qui fait de cette expédition la plus importante et la plus lourde dans laquelle nous avons été impliqués. C'est plus qu'une simple confrontation entre l'homme et les éléments», a-t-il ajouté.

Ranulph Fiennes sera accompagné d'un équipier et sera suivi de deux véhicules à chenilles qui transporteront le matériel, la nourriture, le carburant et le reste de l'équipage.

L'objectif de la mission est aussi humanitaire: elle vise à récolter 10 millions de dollars au profit de Seeing is Believing, un organisme qui vient en aide aux personnes aveugles.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer