• Accueil > 
  • Environnement 
  • > Compteurs «intelligents»: une «bébelle» qui fait peur dans Villeray 

Compteurs «intelligents»: une «bébelle» qui fait peur dans Villeray

Une centaine  de citoyens de Villeray ont... (Photo: Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Une centaine de citoyens de Villeray ont répondu à l'appel du groupe Villeray Refuse et ont assisté à une séance d'information sur les nouveaux compteurs «intelligents» d'Hydro-Québec, hier soir.

Photo: Ninon Pednault, La Presse

Des citoyens de Villeray s'inquiètent de devoir servir de cobayes pour les nouveaux compteurs «intelligents» d'Hydro-Québec. Une centaine d'entre eux ont répondu à l'appel du groupe Villeray Refuse et ont assisté à une séance d'information dans leur quartier, hier soir.

Patricia Plante a reçu ce mois-ci la lettre d'Hydro-Québec qui lui annonce qu'on installera chez elle ce nouveau compteur. Avant la rencontre d'hier, elle ignorait si elle participerait au projet-pilote qui se déroule dans Villeray, à Boucherville et dans un secteur de la MRC de Memphrémagog. Comme son compteur est installé dans sa cuisine, elle désirait obtenir davantage de renseignements. «C'est à quelques mètres de ma chambre à coucher. Si on met une bébelle électrique à côté de mon lit, je veux connaître les effets que ça va avoir sur ma santé», a-t-elle dit à La Presse.

Moratoire réclamé

«Je ne veux pas qu'ils l'installent. Je veux en savoir plus sur les impacts sur la santé. Et est-ce que ça vaut la peine de mettre de l'argent dans tous ces nouveaux compteurs? Il y a des gens qui vont perdre leur emploi puisque les données seront lues à distance», a-t-elle ajouté.

D'autres citoyens regrettent d'avoir accepté l'installation du compteur qui émet des radiofréquences. Hélène Keyser a découvert qu'elle était électrosensible lorsqu'un nouvel appareil a été installé chez elle. La femme s'est soudainement mise à souffrir de chaleur et une partie de sa main gauche a brûlé, affirme-t-elle.

«J'ai développé un problème d'audition qui s'aggravait. C'était comme un grillon qui criait dans mes oreilles. Je me suis retrouvée en cardiologie. J'avais des étourdissements et toutes les demi-heures, je devais m'étendre.»

Ses symptômes ont disparu au moment où elle a recouvert le compteur de papier d'aluminium, il y a quelques jours.

Villeray Refuse exige qu'Hydro-Québec adopte un moratoire sur l'installation des nouveaux compteurs. Marie-Michelle Poisson, la citoyenne qui a fondé le groupe, espère qu'un «refus de la population de Villeray pourra être déterminant afin de tuer dans l'oeuf ce projet insensé».




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer