La pluie et le vent s'invitent à Pebble Beach

La première journée du tournoi AT&T de Pebble Beach, jeudi, en a fait voir de toutes les couleurs aux participants.

Même en devançant d'une heure les temps de départ des golfeurs, dans l'espoir d'éviter les intempéries, la première ronde a dû être suspendue alors que les verts n'étaient plus en mesure d'absorber toute l'eau qui s'était abattue.

Les Américains Joel Dahmen et Rick Lamb de même que le Sud-Coréen Seung-Yul Noh ont eu le temps de compléter la première ronde, sur le parcours de Spyglass Hill, avec des scores de 68, quatre coups sous la normale.

Quatre autres golfeurs étaient parvenus à retrancher trois coups à la normale, dont l'Américain Jordan Spieth, à qui il restait deux trous à négocier sur le parcours de la péninsule de Monterey.

Spieth et Dustin Johnson ont affronté des conditions météorologiques particulièrement éprouvantes. Au 12e trou, une normale 5 de 599 verges, Johnson a utilisé son bois 1, son bois 3 et un fer 4 et n'est quand même pas parvenu à rendre sa balle à la hauteur du vert!

Johnson affiche un score de -1 après 16 trous sur le parcours de la péninsule de Monterey.

Évoluant sur le terrain de Spyglass Hill, le Canadien Nick Taylor a ramené une carte de 70, deux coups sous la normale. Son compatriote Mackenzie Hughes avait également retranché deux coups à la normale, mais après 17 trous, sur le terrain de la péninsule de Monterey.

Adam Hadwin (+1 après 15), Mike Weir (74), Brad Fritsch (+2 après 16) et David Hearn (77), complètent le contingent canadien.

image title
Fermer