Renée Zellweger heureuse après la polémique sur son visage

Renée Zellweger lors de son apparition lundi à... (Photo: Reuters)

Agrandir

Renée Zellweger lors de son apparition lundi à Los Angeles à une soirée récompensant «les femmes à Hollywood» organisée par l'édition américaine du magazine Elle.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

L'actrice américaine Renée Zellweger, star du film Bridget Jones, s'est dite «heureuse» et «en forme» mercredi, en réaction au flot de commentaires narquois et parfois inquiets ayant inondé la toile à la suite de photos où elle est méconnaissable.

L'actrice de 45 ans, lauréate d'un Oscar du meilleur second rôle pour Cold Mountain (2003) et dont le premier film en cinq ans va sortir l'an prochain (The Whole Truth) a dit au magazine People qu'elle était «heureuse de voir que les gens pensent qu'(elle) semble différente».

«Je vis une vie différente, heureuse, je me sens plus accomplie et je suis ravie que peut-être cela se voie», a-t-elle affirmé, après le «buzz» suscité par son apparition à une soirée récompensant «les femmes à Hollywood» organisée par l'édition américaine du magazine Elle à Los Angeles lundi.

Elle a jugé «idiote» toute la polémique autour de son visage, affirmant y répondre car «il semble qu'il y ait des gens qui aillent chercher une vérité peu glorieuse qui n'existe pas».

De nombreux commentaires dans la presse anglophone expliquaient le visage changé de l'actrice, l'une des plus grandes stars de la fin des années 90 et du début des années 2000, à des opérations de chirurgie esthétique poussées.

D'autres s'inquiétaient que la comédienne aille mal ou soit malade.

«Mes amis disent que j'ai l'air apaisé. Je suis en forme» alors que «pendant longtemps je n'étais pas très bonne pour ça, je suivais un rythme qui n'était pas tenable et je ne prenais pas assez soin de moi», a poursuivi l'actrice, connue également pour sa performance dans Chicago, Jerry Maguire» ou la comédie Me, Myself and Irene.

Son dernier film, My Own Love Song, du réalisateur français Olivier Dahan où elle partageait l'affiche avec Forest Whitaker, est sorti en 2010.

«Plutôt que de m'arrêter pour recharger mes batteries, j'ai continué à courir jusqu'à épuisement et j'ai fait de mauvais choix sur la façon de cacher cet épuisement», poursuit-elle.

«J'avais conscience du chaos et j'ai finalement choisi d'autres choses», conclut l'actrice dans cette déclaration.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer