Juste la fin du monde: départ moins fort que Mommy au Québec

Gaspard Ulliel dans Juste la fin du monde.... (PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE)

Agrandir

Gaspard Ulliel dans Juste la fin du monde.

PHOTO FOURNIE PAR LES FILMS SÉVILLE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À l'affiche depuis le 21 septembre, le film de Xavier Dolan Juste la fin du monde avait, hier matin, fait des recettes de 222 684 $ au Québec, avec 53 écrans.

C'est moins que le premier week-end de Mommy, qui avait fait 466 776 $ pour 64 écrans, mais c'est un excellent départ pour un film d'auteur, qui représentera le Canada aux Oscars.

En France, Juste la fin du monde s'est hissé au sommet du box-office dès son premier jour, et les magazines spécialisés lui prédisent une carrière millionnaire, semblable à celle de Mommy. Le film y aurait fait 327 770 entrées, selon Les Films Séville.

Il faut dire que Juste la fin du monde, adaptation d'une pièce de Jean-Luc Lagarce, qui a reçu le Grand Prix au Festival de Cannes, propose une distribution exclusivement française, et pas des moindres: Gaspard Ulliel, Nathalie Baye, Léa Seydoux, Vincent Cassel et Marion Cotillard.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer