La Cinémathèque prend le relais de l'Excentris

La Cinémathèque québécoise, qui a pignon sur rue... (PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE)

Agrandir

La Cinémathèque québécoise, qui a pignon sur rue dans le Quartier latin de Montréal

PHOTO BERNARD BRAULT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Afin de soutenir les réalisateurs et les distributeurs de documentaires et de films indépendants québécois, la Cinémathèque québécoise, qui a pignon sur rue dans le Quartier latin de Montréal, a annoncé hier qu'elle mettrait à l'affiche des nouveautés sur une base régulière dès avril.

Cette décision, annoncée par le directeur général Marcel Jean, a été prise après la fermeture du cinéma Excentris, sur le boulevard Saint-Laurent.

«Cela amènera quelques changements à notre programmation. D'abord, nous serons désormais ouverts sept jours sur sept et douze mois par année: la programmation régulière de la Cinémathèque sera ainsi répartie sur un plus grand nombre de jours, la rendant plus accessible au public en général et à nos membres et abonnés en particulier», a écrit M. Jean aux membres de la Cinémathèque.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer