Festival du nouveau cinéma: les choix du 13 octobre

Sieranevada de Cristi Puiu... (Photo fournie par le FNC)

Agrandir

Sieranevada de Cristi Puiu

Photo fournie par le FNC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelque 340 films provenant de 62 pays seront présentés au 45e Festival du nouveau cinéma. Nos journalistes vous présentent les oeuvres et les événements qui ont retenu leur attention.

Sieranevada

Par sa forme, Sieranevada fait inévitablement penser à 4 mois, 3 semaines, 2 jours, le célèbre film de son compatriote Cristian Mungiu. Mais l'humour y est plus mordant. Cristi Puiu orchestre en effet une réunion de famille à la faveur d'un service commémoratif ayant lieu 40 jours après la mort du défunt. Sieranevada, qui représente la Roumanie aux Oscars, est un film très verbeux, un peu long, néanmoins parfois jouissif. En version originale roumaine avec sous-titres anglais.

À 20 h, au Quartier latin (salle 10).Wet Woman in the Wind

Julien Fonfrède, programmateur de la section Temps Ø, n'était pas peu fier d'annoncer la sélection de cette comédie romantique d'Akihiko Shiota, dans laquelle «le sexe est partout». Cette fable existentielle, «où la débauche sait remédier à tout», s'inscrit dans la renaissance du «Roman porno», célèbre label érotique japonais des années 70. En version originale japonaise avec sous-titres anglais.

À 21 h 30, au Cinéma du Parc (salle 1). 

The End

Après Valley of Love, Gérard Depardieu refait équipe avec le cinéaste Guillaume Nicloux, cette fois pour un film dans lequel il campe un personnage sans nom, perdu tout seul dans une forêt, en proie à des hallucinations et à des phénomènes étranges. La presse française a en général salué ce drame fantastique dont la réussite repose en grande partie sur le talent d'un acteur toujours exceptionnel, quand il est bien inspiré.

À 17 h, au Quartier latin (salle 17).

Classe de maître d'Ulrich Seidl

Le cinéaste autrichien Ulrich Seidl a annulé sa visite à Montréal, mais sa classe de maître aura quand même lieu aujourd'hui tel que prévu. Celle-ci se déroulera plutôt en vidéo-conférence. Safari, son plus récent documentaire (aussi présenté au FNC), a suscité la controverse à la Mostra de Venise. Normal, direz-vous. Le cinéma du réalisateur d'Import Export et de la trilogie Paradis plonge dans les travers du monde contemporain et ne laisse personne indifférent.

À 17 h, au Cinéma du Parc (salle 1). Entrée libre.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer