Denis Villeneuve en compétition à Cannes

Denis Villeneuve... (Photo Chris Young, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Denis Villeneuve

Photo Chris Young, Archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la deuxième année consécutive, un cinéaste québécois concourra pour la Palme d'or du Festival de Cannes. Après Mommy de Xavier Dolan l'an dernier, Sicario, deuxième film américain de Denis Villeneuve, a été sélectionné en compétition officielle du plus prestigieux des festivals de films.

>>> Réagissez sur le blogue de Marc-André Lussier

La rumeur de sa sélection bruissait dans les médias spécialisés depuis quelques semaines déjà. L'annonce officielle en a été faite ce matin à Paris par le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux, qui a défini Sicario comme une oeuvre traitant de «désintégration sociale et politique» à la frontière du Mexique et des États-Unis.

«C'est plutôt un film américain», a remarqué le sélectionneur, après avoir annoncé le nom du «Québécois Denis Villeneuve» à la toute fin d'une conférence de presse de plus d'une heure (ordre alphabétique oblige). 

Outre Villeneuve, on retrouve parmi les 16 cinéastes (il y en aura jusqu'à 20 au final) susceptibles de succéder à Nuri Bilge Ceylan, Palmé d'or l'an dernier pour Winter Sleep, moins d'habitués du Festival de Cannes que d'habitude, de l'aveu même de Thierry Frémaux.

Quelques «nouveaux noms» - dont celui de Villeneuve -, mais surtout des auteurs connus tels Jacques Audiard, Valérie Donzelli, Matteo Garonne, Todd Haynes, Hou Hsiao Hsien, Jia Zhang-ke, Hirozaku Kore-Eda, Yorgos Lanthimos, Maïwenn, Nanni Moretti, Paolo Sorrentino, Joachim Trier et Gus Van Sant. 

Hors compétition, l'adaptation du Petit Prince de Saint-Exupéry en film d'animation, réalisée par Mark Osborne et tournée à Montréal, a aussi été retenue. Aucun film québécois n'a été sélectionné parmi les 14 films de la section Un certain regard. «Il y en aura entre 18 et 20 la semaine prochaine», a précisé Thierry Frémaux, dont le comité de sélection a vu 1854 films cette année.

Une deuxième sélection officielle

Sicario, un drame policier tourné au Nouveau-Mexique et campé dans le milieu des cartels de la drogue, met en vedette Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio del Toro. Il s'agit de la première présence en compétition officielle de Denis Villeneuve mais de sa deuxième sélection officielle au Festival de Cannes. Son premier long métrage, Un 32 août sur Terre, y avait été présenté dans la section Un certain regard en 1998.

Il s'agit donc de la deuxième présence en deux ans d'un cinéaste québécois en compétition du Festival de Cannes, après Xavier Dolan, Prix du jury l'an dernier pour Mommy. La dernière sélection québécoise en compétition cannoise remontait auparavant aux Invasions barbares de Denys Arcand en 2003 (Prix du scénario et Prix d'interprétation féminine à Marie-Josée Croze).

Denis Villeneuve fréquente depuis plusieurs années le Festival de Cannes. Il y avait présenté l'oeuvre collective Cosmos (1997) et son long métrage Polytechnique (2009) dans la section parallèle de la Quinzaine des réalisateurs. Son court métrage Next Floor avait quant à lui été sélectionné dans l'autre section parallèle du Festival, la Semaine de la critique, où il s'était mérité le Grand prix du meilleur court métrage en 2008.

Il y a quelques années, Thierry Frémaux, avait regretté publiquement ne pas avoir sélectionné en compétition officielle Incendies, qui a véritablement propulsé Villeneuve sur l'échiquier mondial du cinéma. L'adaptation de la pièce de Wajdi Mouawad a plutôt été présentée en première mondiale à la Mostra de Venise, en septembre 2010, avant d'être sélectionnée parmi les cinq finalistes à l'Oscar du meilleur film de langue étrangère.

Un habitué du circuit des festivals internationaux les plus prestigieux (ses films sont régulièrement présentés à Toronto et Telluride), Denis Villeneuve avait reçu le prix de la critique internationale (FIPRESCI) pour Maelström au Festival de Berlin en 2001.

Un film noir

Sicario («tueur à gages» en espagnol), un film policier dans la veine sombre de Prisoners, selon Denis Villeneuve, raconte l'histoire d'une agente du FBI, Kate Macy (Emely Blunt) qui se joint à une équipe internationale d'enquêteurs et se rend à Ciudad Juárez afin de neutraliser un baron de la drogue mexicain. Le film, tourné l'an dernier, doit prendre l'affiche le 25 septembre en Amérique du Nord.

«C'est un film noir, très critique de l'Amérique», me confiait en février le cinéaste, qui a de nouveau fait équipe avec son complice de Prisoners, le légendaire directeur photo Roger Deakins (qui a signé les images de plusieurs des films des frères Coen, coprésidents du jury du Festival de Cannes cette année).

«Sicario était un poème cru, dit Villeneuve de ce scénario signé Taylor Sheridan. Ce que j'aime, c'est remodeler les scénarios avec ma vision de cinéaste. Sicario est autant mon film que l'est Incendies

Denis Villeneuve prépare déjà un autre long métrage: Story of Your Life, un film de science-fiction mettant en vedette Amy Adams et Jeremy Renner, sera tourné cet été à Montréal, à sa demande. Le cinéaste québécois s'attaquera ensuite au projet le plus «casse-gueule» de sa carrière (de son propre aveu): la suite de Blade Runner, film culte de 1982 de Ridley Scott. Harrison Ford incarnera de nouveau Rick Deckard dans ce long métrage devant être tourné à l'été 2016.

D'ici là, il se rendra sur la Croisette, à l'occasion du  68e Festival de Cannes, qui aura lieu du 13 au 24 mai.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer