Après Cannes, Xavier Dolan pourrait viser les Oscars

Caroline St-Pierre
La Presse Canadienne
Montréal

Après un prix à Cannes, les Oscars pour Xavier Dolan? «Oui, pourquoi pas?», répond le principal intéressé.

Celui qui a toujours vu grand depuis le début de sa carrière ne rejette certainement pas l'idée que Mommy puisse, peut-être, réussir à séduire aux États-Unis autant qu'il l'a fait sur la Croisette.

Le cinquième long métrage de Xavier Dolan a obtenu samedi le Prix du jury du Festival de Cannes, ex aequo avec Adieu au langage de Jean-Luc Godard. La présidente du jury, la réalisatrice  australienne Jane Campion, aurait déclaré au cinéaste québécois qu'ils se reverraient certainement aux Oscars.

Alors qu'il rencontrait la presse à Montréal, lundi matin, en compagnie de la comédienne Anne Dorval, le réalisateur de 25 ans a précisé que son film avait suscité beaucoup d'enthousiasme du côté des distributeurs, et qu'il avait été vendu à peu près partout dans le monde - sauf aux États-Unis.

«Je pense que dès que le film aura trouvé un distributeur aux États-Unis, on sera en mesure de réfléchir, peut-être, à une stratégie pour un avenir aux États-Unis pour le film, pour peut-être le pousser aux Oscars. On verra si c'est possible», a-t-il expliqué.

Oscars ou non, Mommy aura certainement permis à Xavier Dolan de se tailler une place de choix sur la scène internationale. Avec le Prix du jury, il suit les traces de cinéastes comme Gus Van Sant, Ken Loach, Patrice Chéreau, Lars von Trier, David Cronenberg, Denys Arcand...

Mais ce n'est pas la Palme d'or.

Xavier Dolan avance toutefois sur la pointe des pieds lorsqu'on lui parle d'une possible déception.

«Il y a deux ans, j'ai osé, par un matin, émettre un soupçon de déception à l'effet que mon film avait été choisi pour (la section parallèle) Un certain regard, une déception qui était de toute manière oubliée, effacée par la joie que j'avais de faire partie de ce catalogue-là. Mais j'avais exprimé cette déception-là parce qu'on nous avait gonflés à bloc de l'espoir d'être en compétition.

«Là, je peux émettre, mais peut-être avec plus de prudence, que oui, c'est sûr qu'on se rend à Cannes avec peut-être les rêves les plus fous, mais le jury a parlé, et ils nous ont quand même choisis et j'en suis fier», a-t-il répondu.

Il affirme par ailleurs que la Palme d'or, il n'y rêvait pas pour son ego ou pour sa carrière, mais pour ce qu'elle aurait représenté pour les Québécois.

«Parce que c'est un film qui est extrêmement québécois, c'est un film qui est empreint de notre culture, de nos problématiques, et j'aurais voulu pour ce rendez-vous-là avec l'histoire, oui, que ça arrive. Mais le festival a été tellement généreux avec nous, à tous les niveaux. Il y a tellement des grandes rencontres qui se sont produites, je pense qu'on a gagné tout ce qu'on pouvait gagner», a-t-il lancé, ajoutant avoir été ému par les messages d'amour que lui envoyaient les gens du Québec alors qu'il se trouvait en France.

Anne Dorval, qui tient le rôle principal de Mommy, était elle aussi très fière de son réalisateur, qui était apparemment traité comme une véritable «rock star» pendant le festival.

«Il n'a pas tout appris encore. Moi je me demande toujours: «Qu'est-ce que ça va être dans 20 ans? Qu'est-ce que ça va être?»», a-t-elle soulevé.

Le grand succès obtenu par Xavier Dolan à Cannes pourrait par ailleurs venir chambouler le projet de pause qu'il prévoyait s'accorder afin de retourner aux études à l'automne. Précisant qu'il est encore tôt pour prendre une décision, il a expliqué qu'il ne sait pas ce qu'il adviendra de son projet.

«On a vécu une semaine vraiment bouleversante, c'est dur de répondre à (une) question comme ça dans le décalage horaire et le décalage même de ma propre vie, présentement, par rapport à la réalité», a-t-il reconnu.

«C'est un désir que j'ai, un désir de retourner aux études qui concrétise un désir plus vaste de me reposer et d'avoir une vie un peu plus normale, un peu plus paisible. Comment est-ce que ça va s'exprimer cette pause-là, je ne le sais pas. Mommy a reçu un accueil auquel on ne pouvait pas s'attendre, et il faut que je puisse accompagner Mommy dans sa promotion et dans la vie après la vie.»

La date de sortie de Mommy en salle au Québec n'a pas encore été fixée.

Xavier Dolan présente Mommy à Cannes (PHOTOS) >>




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer