Image + Nation: le grand amour LGBTQ au grand écran

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le 29e festival du film LGBTQ de Montréal, Image + Nation, s'est amorcé hier soir. D'ici au dimanche 4 décembre, vingt longs métrages, neuf séries de courts métrages et six documentaires seront projetés. En voici une sélection.

Holding the Man, de Neil Armfield

Australie, 2016, 2 h 07, en anglais

Encore un film sur l'émergence du sida et ses ravages, mais aussi une histoire d'amour au coeur de l'Australie conservatrice des années 70 et 80. Bien fait.

Aujourd'hui, à 19 h 15, au cinéma Impérial (1430, rue De Bleury).

Théo & Hugo, d'Olivier Ducastel et Jacques Martineau

France, 2016, 1 h 37, en français, sous-titré en anglais

Le film le plus sulfureux du festival avec des scènes sexuelles explicites, notamment les... 20 premières minutes! L'histoire charnelle de deux garçons qui tombent amoureux après que leurs corps ont exulté sans contraintes dans un «sex club» parisien. Mais après le coup de foudre arrive le coup de tonnerre...

Le samedi 26 novembre, à 21 h 15, au cinéma Impérial (1430, rue De Bleury).

Akron, de Brian O'Donnell et Sasha King

États-Unis, 2015, 1 h 28, en anglais

Film délicat et magnifique sur les valeurs humaines, la difficulté de communiquer et de pardonner. Un film où la relation homosexuelle de deux jeunes est finalement accessoire, leur amour étant pris en otage par un hasard cruel...

Le vendredi 2 décembre, à 21 h, au Musée des beaux-arts de Montréal (1379, rue Sherbrooke Ouest).

Jonathan, de Piotr J. Lewandowski

Allemagne, 2016, 1 h 39, en allemand, sous-titré en anglais

Jonathan vit avec son père et sa tante dans une ferme. Ses journées sont harassantes et il doit en plus s'occuper de son père, gravement malade. Une jeune infirmière vient l'aider ainsi qu'une connaissance de son père. Le reste est à découvrir... Superbement filmé et fin poignante.

Le samedi 3 décembre, à 21 h, au Musée des beaux-arts de Montréal (1379, rue Sherbrooke Ouest).

One Kiss (Un bacio), d'Ivan Cotroneo

Italie, 2016, 1 h 42, en italien, sous-titré en anglais

Un film italien original, en apparence léger, mais dont le propos se densifie au fur et à mesure du récit. L'histoire d'un jeune charmeur, brillant et assumant totalement son homosexualité, aux prises avec le conservatisme d'une petite ville italienne. À la fois drôle, émouvant et essentiel.

Le 4 décembre, à 17 h, au cinéma J.A. DeSève de l'Université Concordia (1400, boulevard De Maisonneuve Ouest).

Quand on a 17 ans, d'André Téchiné

France, 2016, 1 h 54, en français, sous-titré en anglais

Deux jeunes vivant au coeur des Pyrénées vont à la même école. Leur relation, orageuse au départ, se développe, se transforme. Un beau (21e) film d'André Téchiné avec deux acteurs très bons, tout comme Sandrine Kiberlain, qui joue la mère de l'un des deux garçons.

Le dimanche 4 décembre, à 19 h, au Musée des beaux-arts de Montréal (1379, rue Sherbrooke Ouest).

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer