Un film norvégien récompensé au Festival du film policier de Beaune

Le réalisateur Hans Petter Moland en compagnie des... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Le réalisateur Hans Petter Moland en compagnie des acteurs Bruno Ganz et Stellan Skarsgard venus présenter le film Kraftidioten (In Order of Disappearance) à la Berlinale en février dernier.

Photo: archives Reuters

Agence France-Presse
Lyon

Le Grand Prix et le Prix Spécial Police du 6e festival international du film policier de Beaune ont été décernés dimanche soir à In Order of Disappearance (Kraftidioten) du Norvégien Hans Petter Moland par un jury présidé par le réalisateur Cédric Klapisch.

Ce film raconte le combat d'un homme qui, apprenant que son fils est mort d'une overdose, refuse de croire cette version officielle et se lance à la recherche de ses meurtriers présumés.

Le Prix du Jury a été décerné ex aequo à '71, du Britannique Yann Demange, dans lequel Gary, une jeune recrue anglaise tombée dans une embuscade dans le Belfast de 1971, se bat pour rentrer sain et sauf, ainsi qu'au film Les poings sur les murs (Starred Up), du Britannique David Mackenzie, sur la survie d'un jeune délinquant particulièrement violent dans une prison pour adultes.

Black Coal, du réalisateur chinois Diao Yinan, a reçu le Prix de la Critique, tandis que le film R-100, du Japonais Matsumoto Hitoshi, a été récompensé par le Prix Sang Neuf.

Huit films, dont Le dernier diamant, du Français Éric Barbier, avec Bérénice Béjo et Yvan Attal, étaient en compétition pour ce festival ayant cette année pour thème Mexico polar.

Le Festival de Beaune, le troisième plus important festival de cinéma en France après ceux de Cannes et de Deauville, a rendu hommage en ouverture mercredi au chanteur et comédien Johnny Hallyday en projetant notamment une compilation d'extraits de films dans lesquels il a joué.




Les plus populaires : Cinéma

Tous les plus populaires de la section Cinéma
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer