James Marsh: histoire de couple

Le réalisateur James Marsh... (Photo: fournie par Focus Features)

Agrandir

Le réalisateur James Marsh

Photo: fournie par Focus Features

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(New York) Lauréat d'un Oscar grâce à son documentaire Man on Wire, le cinéaste britannique James Marsh emprunte le point de vue de Jane Hawking pour décrire la relation que cette dernière a entretenue pendant 30 ans avec son mari, l'astrophysicien Stephen Hawking.

Quand James Marsh a été sollicité pour assurer la réalisation de The Theory of Everything, le projet était déjà bien installé sur ses rails. Produit par Working Title, l'une des sociétés de production les plus prestigieuses du Royaume-Uni, le drame biographique était même en gestation depuis une dizaine d'années.

À l'époque, le scénariste Anthony McCarten avait sollicité une première rencontre avec Jane Hawking afin de demander la permission d'écrire un scénario à partir du récit autobiographique qu'elle venait de publier. Cette dernière a acquiescé, sans faire de promesse. Pour les artisans du film, il n'était d'ailleurs pas question d'aller de l'avant sans avoir l'accord de tous les intervenants de l'histoire, y compris celui de Stephen Hawking lui-même.

«Nous avons vu Jane plus souvent, car le scénario est tiré de son livre, a expliqué le cinéaste lors d'une rencontre de presse tenue à New York. Nous avons rencontré Stephen plus tard, une fois que le projet était fixé sur des bases vraiment très solides. Il nous a donné son accord, sans grand enthousiasme toutefois. On peut le comprendre: personne ne saute de joie à l'idée qu'une personne dont on est maintenant divorcé raconte nos années de mariage!»

Le parcours de l'astrophysicien, et du couple qu'il a formé avec Jane pendant 30 ans, se trouve au coeur d'un récit où les protagonistes traversent ensemble de redoutables épreuves, mais aussi des moments exceptionnels.

«Pour nous, la phase la plus éprouvante fut sans doute celle où nous avons organisé une projection spéciale destinée à Stephen. Après le visionnement, il nous a dit que tout ce qu'il avait vu dans le film était véridique. Nous avons alors poussé un grand soupir de soulagement!»

Un angle différent

Il y a une dizaine d'années, la BBC avait produit le téléfilm Hawking. Benedict Cumberbatch s'était alors glissé dans la peau du célèbre théoricien. James Marsh ne l'a pas vu.

«J'ai préféré ne pas le regarder, dit-il. Cela ne m'aurait aidé en rien. L'angle n'était pas le même, je crois.»

Par ailleurs, James Marsh a récemment tourné à New York un épisode de Criminal Justice, une minisérie que diffusera HBO l'an prochain, et dont la tête d'affiche est John Turturro.

_____________________________________________________________________________

Les frais de voyage ont été payés par eOne/Les Films Séville.

La Théorie de l'univers

Cote La Presse

Le destin hors du commun de Stephen Hawking, physicien anglais atteint en 1963 de la maladie de Lou Gehrig, rendu mondialement célèbre en 1988 par la...
Fiche du film
Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

  • Eddie Redmayne: défi pluriel

    Entrevues

    Eddie Redmayne: défi pluriel

    Quand Eddie Redmayne a appris qu'il avait obtenu le rôle de Stephen Hawking dans The Theory of Everything, il a jubilé. Une seconde. La suivante, il... »

  • Felicity Jones: femme d'époque

    Entrevues

    Felicity Jones: femme d'époque

    Au moment où elle a été convoquée pour une audition, Felicity Jones s'était déjà fait remarquer au cinéma grâce à The Invisible Woman. Dans ce drame... »

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer