• Accueil > 
  • Cinéma 
  • > Mike Leigh rabroue les apôtres de la pellicule 

Mike Leigh rabroue les apôtres de la pellicule

Mike Leigh... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

Mike Leigh

PHOTO REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jozef Siroka
La Presse

Le vétéran cinéaste britannique a récemment qualifié de rétrograde un groupe de défense du format 35 mm, qui inclut des pointures comme Quentin Tarantino, Christopher Nolan et J. J. Abrams.

Il a en particulier réagi aux propos du réalisateur de Pulp Fiction et de Django Unchained, qui voit dans la technologie numérique «la mort du cinéma tel qu'on le connaît».

Pour Leigh, il s'agit d'une déclaration «ridicule», «passéiste» et «irresponsable». Il poursuit: «Je me souviens d'un temps, à la fin des années 70, quand les gens disaient: «Le cinéma est fini.» Mais aujourd'hui il y a des jeunes cinéastes qui font toutes sortes de choses fantastiques, et une partie de la raison pour laquelle c'est possible est la démocratisation du milieu grâce à cette nouvelle technologie, de sorte que [le combat de Tarantino], c'est du radotage.»

Le plus récent long métrage de Mike Leigh, Mr. Turner, est le premier de ses films tourné en numérique.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1977421:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

publicité

Autres contenus populaires

image title
Fermer